Stade Rennais-Vitesse Arnhem : Malgré leur nul, les Bretons se qualifient directement pour les 8e

FOOTBALL Profitant de la défaite de Tottenham sur le terrain de Mura, le Stade Rennais est assuré de terminer premier de sa poule de Ligue Europa Conference.

Jérôme Gicquel
— 
Gaëtan Laborde a signé un triplé face au Vitesse Arnhem ce jeudi soir.
Gaëtan Laborde a signé un triplé face au Vitesse Arnhem ce jeudi soir. — JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP
  • Malgré le nul concédé sur sa pelouse ce jeudi soir face au Vitesse Arnhem (3-3), le Stade Rennais se qualifie directement pour les 8e de finale de Ligue Europa Conference.
  • Le club breton a profité de la contre-performance de Tottenham, battu chez les modestes Slovènes de Mura.
  • En feu depuis son arrivée en Bretagne, Gaëtan Laborde a signé un triplé, le premier de sa carrière.

Au Roazhon Park,

Le Stade Rennais aura le droit à son printemps européen sans même passer par la case barrage. Pour se qualifier directement pour les 8e de finale de Ligue Europa Conference, les Bretons devaient faire mieux que Tottenham. Après avoir mené au score toute la partie, les hommes de Bruno Genesio n’ont pas réussi à faire mieux qu’un nul ce jeudi soir face au Vitesse Arnhem (3-3). Un partage des points qui laisse un goût amer à Bruno Genesio, « fâché » à l’issue de la rencontre. « Depuis un moment, on a reçu des louanges méritées mais ce soir, on a manqué d'humilité », a-t-il lâché.

Mais à la surprise générale, Tottenham a bu la tasse sur le terrain des modestes Slovènes de Mura, assurant ainsi la première place du groupe au Stade Rennais. « On se réjouit bien sûr de cette qualification, a ajouté le coach rennais. Mais on est quand même passé au travers de ce match. C'est sans doute un mal pour un bien, ça évitera l'enflammade les prochaines fois ».

Sur la lancée de leurs grosses perfs en championnat, les joueurs de Bruno Genesio ont vite emballé le match grâce à l’inévitable Gaëtan Laborde. Servi par Terrier, l’attaquant rennais, après un crochet pour éliminer son défenseur, a rapidement trouvé la faille d’une puissante frappe croisée du gauche (8e). Malgré quelques bons enchaînements, la première mi-temps a ensuite été moins maîtrisée sans que les joueurs d’Arnhem ne se montrent particulièrement dangereux. Juste avant la mi-temps, Laborde, encore lui, a régalé le public du Roazhon Park. Sur un centre de Meling, l’attaquant a nettoyé la lucarne du pauvre gardien Houwen d’un plat du pied droit (39e).

En feu, Laborde claque un triplé

Dans la foulée, les Bretons n’ont pas été loin de tuer le match avec une triple occasion, Tait puis Laborde et Majer butant sur une défense d’Arnhem héroïque. Tout proches du KO, les joueurs d’Arnhem sont tout de même parvenus à réduire l’écart juste avant la pause, Huisman trompant Gomis d’une belle frappe croisée du droit (43e). Au retour des vestiaires, Alfred Gomis a d’abord sauvé les meubles en s’envolant sur une volée de Buitink avant que Laborde poursuive son festival en s’offrant un triplé (69e), le premier de sa carrière. 

On pensait alors que le plus dur était fait. Mais Buitink a vite réduit l’écart (75e) avant qu’Openda ne vienne éteindre le Roazhon Park dans les arrêts de jeu (91e). Mais fort heureusement en Slovénie, le petit poucet Mura a croqué l’ogre Tottenham en toute fin de rencontre. De quoi faire le bonheur des Rennais qui se déplaceront à Londres dans deux semaines presque en touristes. « Il n’y aura pas d’enjeu mais nous irons quand même là-bas pour gagner », assure Bruno Genesio.