Ski alpinisme : Valentine Fabre et Hillary Gerardi « fières » d’être les premières femmes à boucler Chamonix-Zermatt

HORS-TERRAIN Les deux athlètes, qui ont signé un record en avril sur le légendaire raid à ski de la Haute Route (107 km et 8.000 m de dénivelé positif) en 26 heures21, sont à l'honneur du festival Montagne en scène

Jérémy Laugier
— 
Valentine Fabre et Hillary Gerardi sont devenues, le 4 avril 2021, les premières athlètes féminines à boucler d'une traite la Haute Route entre Chamonix et Zermatt (Suisse) d'une traite.
Valentine Fabre et Hillary Gerardi sont devenues, le 4 avril 2021, les premières athlètes féminines à boucler d'une traite la Haute Route entre Chamonix et Zermatt (Suisse) d'une traite. — Ben Tibbetts
  • Chaque jeudi, dans sa rubrique « hors-terrain », 20 Minutes explore de nouveaux espaces d’expression du sport, inattendus, insolites, astucieux ou en plein essor.
  • Cette semaine, nous nous consacrons à l’exploit réalisé par Valentine Fabre et Hillary Gerardi, devenues le 4 avril 2021 les premières femmes à rallier en ski alpinisme Chamonix à Zermatt (Suisse) en non-stop, soit 107 km et 8.000 m de dénivelé positif parcourus en 26 heures21.
  • Le film La Traversée, qui retrace cette performance « hors normes », est à l’affiche du festival de cinéma Montagne en scène, qui tourne dans toute la France jusqu’à Noël.

Valentine Fabre ne s’attendait pas à partager un jour l’affiche de Montagne en scène avec le champion suisse de ski freeride Jérémie Heitz. Dans un Grand Rex bondé, lundi et mardi à Paris, cette médecin vivant à Chamonix (Haute-Savoie) était pourtant bien à l’honneur des premières projections du festival référence du film de montagne. Aux côtés de la traileuse américaine Hillary Gerardi, elle est l’héroïne de La Traversée, qui retrace l’exploit de deux athlètes, devenues les premières femmes de l’histoire à boucler d’une traite la Haute Route entre Chamonix et Zermatt (Suisse) en ski alpinisme.

Soit un raid hivernal monstrueux de 107 km et 8.000 m de dénivelé positif normalement réalisé en six jours, et ici conclu en 26 heures21, le 4 avril dernier. « C’est un projet que j’avais en tête depuis une dizaine d’années, mais il me fallait l’étincelle, indique Valentine Fabre. Je ne voulais surtout pas me dire un jour "j’aurais aimé faire ça". Ce genre de rêves, il vaut mieux ne pas les réussir que de ne jamais les essayer. » Cette « étincelle » est venue de sa rencontre, en 2019 à Chamonix, avec Hillary Gerardi, qui rêvait comme elle de la Haute Route depuis son Vermont natal.

Malade à la fin de l'aventure, Valentine Fabre est allée au bout d'elle-même pour rejoindre Zermatt.
Malade à la fin de l'aventure, Valentine Fabre est allée au bout d'elle-même pour rejoindre Zermatt. - Ben Tibbetts

Un record sur la Haute Route, comme son défunt mari en 2010

« Même aux Etats-Unis, on la voit comme un truc mythique, la traversée la plus connue au monde, et même le raid d’une vie », souligne la traileuse élite de 35 ans, victorieuse en juillet du 90 km du Mont-Blanc (3.300 m de D +) en 11 heures54. « Avec Valentine, on s’est bien trouvées, c’est un peu le destin, poursuit l’athlète américaine. Ce qui me triturait l’esprit, c’était de constater qu’il n’y avait jamais eu une seule cordée féminine dans les records de cette traversée. C’était une grande motivation pour moi de me dire qu’on pourrait inspirer des jeunes filles, leur permettre de se projeter, si on parvenait au bout. »

De son côté, Valentine Fabre (45 ans) a depuis 2008 un lien plus personnel avec cette Haute Route, puisqu’elle avait assisté durant trois années consécutives, sur certaines portions, son mari Laurent dans sa tentative de record entre Chamonix et Zermatt. Un record obtenu par Laurent Fabre en 2010 (en 20 heures28), deux années avant un accident mortel lors d’une expédition en haute montagne dans le massif du Mont-Blanc (à 44 ans). Valentine Fabre confie l’importance de ce drame dans la réalisation de son colossal challenge.

J’ai perçu ça comme un hommage que je lui faisais. Je sais que mon mari aurait été super fier de moi. Il m’accompagne encore assez souvent en montagne, enfin, sa pensée… »

« Le film montre qu’on est bien humaines »

Membre de l’équipe de France de ski alpinisme de 2013 à 2018, double championne du monde en relais dans la discipline, et ayant déjà rallié Zermatt à Chamonix en cinq jours, Valentine Fabre avait des prédispositions pour viser ce record en 24 heures, l’objectif établi par la doublette. « On était les partenaires idéales : j’ai plus d’expérience en ski alpinisme mais elle est très polyvalente en montagne, avec d’énormes capacités sur les efforts de longue durée », résume la médecin du sport et urgentiste, auparavant médecin militaire.

Le film « La Traversée » a été programmé pour toute la tournée européenne de Montagne en scène.
Le film « La Traversée » a été programmé pour toute la tournée européenne de Montagne en scène. - Ben Tibbetts

Après une reconnaissance de bout en bout en 2020, elles se lancent donc dans leur traversée le 3 avril, avec notamment le soutien du compagnon de Valentine, l’alpiniste et photographe Ben Tibbetts, co-réalisateur du film de 33 minutes avec Jake Holland. Les 107 km à ski dans le froid ont évidemment causé des dégâts physiques, surtout chez la Chamoniarde.

On dit souvent que nous sommes des machines, mais là, le film montre qu’on est bien humaines. On me voit vomir et être au fond du trou, parfois j’avance à peine. Il y a des moments de doute. En arrivant, j’étais même un peu malheureuse car j’avais été malade et j’avais l’impression d’avoir été un boulet pour Hillary. On avait manqué notre objectif des 24 heures. Mais tant pis, j’ai tenu jusqu’au bout mentalement, et vu la gueule que j’avais, d’autres auraient peut-être abandonné. »

« C’est quand même une aventure hors normes »

Valentine Fabre et Hillary Gerardi entrent donc dans le cercle fermé de la vingtaine d’athlètes ayant bouclé la Haute Route d’une traite. « C’est une fierté de montrer que des femmes sont capables de le faire. Je me rends maintenant compte que c’est quand même une aventure hors normes », sourit Valentine, par ailleurs passionnée d’escalade, de VTT et de parapente.

Un défi XXL qui a donc permis à la native de Paris de prendre place cette semaine aux côtés d’un Jérémie Heitz ému comme tout le Grand Rex devant La Traversée : « C’est flatteur et même assez dingue de se retrouver dans la même programmation qu’un athlète qui descend des pentes aussi incroyables. En même temps, peut-être qu’il se dit que Chamonix-Zermatt en non-stop, c’est un truc qu’il ne fera jamais. » Au cas où, nous non plus, Valentine.

Montagne en scène en tournée dans toute la France

Après avoir débuté lundi au Grand Rex, la 21e édition hivernale du festival du film de montagne va enchaîner de nombreuses dates en France jusqu’au 17 décembre, dont Bordeaux (23 et 24 novembre, le 22 est complet), Lyon (du 23 au 25 novembre), Lille (24 et 25 novembre), Rennes (26 et 29 novembre), Strasbourg (26 et 29 novembre), de nouveau le Grand Rex à Paris (30 novembre), Nantes (du 30 novembre au 2 décembre), Toulouse (1er, 2, 3, 6 et 7 décembre), Nice (7 et 8 décembre), Marseille (9, 10 et 13 décembre), Montpellier (9 et 10 décembre). Tarif unique de 16 euros. Programmation, intégralité des dates et billetterie ici.