Sète : Douze ans de suspension pour le mineur sans pass sanitaire qui avait agressé un arbitre

VIOLENCE Alors que le pass sanitaire était obligatoire depuis peu dans cette catégorie d’âge, l’arbitre avait décidé d’annuler la rencontre, seuls trois joueurs de Marseillan étant en règle

Jérôme Diesnis
— 
Un arbitre de football (illustration).
Un arbitre de football (illustration). — PIXATHLON/SIPA

L’auteur d’une violente agression sur un arbitre de football a été suspendu pour douze ans par la commission de discipline et de l’éthique du district de l’Hérault de football. Le 2 octobre, la rencontre de brassage entre les U19 de Marseillan (une commune située à une vingtaine de kilomètres de Sète) et de La Peyrade n’avait pu avoir lieu. Au moment de vérifier les pass sanitaires devenus obligatoires, l’arbitre avait constaté que l’équipe de Marseillan ne présentait que trois pass sanitaires valides. Il avait dès lors décidé de ne pas faire jouer la rencontre.

Victime de crachats et d’insultes racistes, l’arbitre avait été violemment agressé par l’un des joueurs, un mineur de 16 ans, qui l’avait frappé au visage puis dans les cotes une fois à terre. Hospitalité, il s’était vu prescrire une ITT de quatre jours.

Longue suspension également pour l’entraîneur

L’entraîneur, dont le comportement n’a fait qu’attiser la tension, a de son côté été suspendu pour un an et le président du CS Marseillan, dont l’attitude a été jugée désinvolte dans la gestion du pass sanitaire, pour trois mois. Le joueur ne s’est pas présenté devant la commission de discipline. Parallèlement à la procédure disciplinaire, une plainte a été déposée au pénal.

Au cours de cette même commission de discipline, un joueur du Gallia Club Lunel a été suspendu pour cinq ans pour avoir frappé un arbitre assistant de son propre club à l’issue d’une rencontre de Départementale 3, l’antépénultième niveau du foot dans l’Hérault…