Irlande du Nord : Un gardien pète un plomb et frappe son défenseur

AMBIANCE Le gardien de Glentoran, Aaron McCarey, a été immédiatement exclu par l’arbitre, sous les yeux médusés des joueurs, des supporteurs et des commentateurs

A.L.G. avec AFP
— 
Aaron McCarey dans ses oeuvres...
Aaron McCarey dans ses oeuvres... — Capture d'écrans @BBC

« Je n’ai jamais vu une telle chose lors d’un match de foot​ ! » Samedi, lors d’une rencontre de championnat nord-irlandais entre Glentoran et Coleraine, le commentateur n’en croyait pas ses yeux. Alors que l’équipe visiteuse venait d’égaliser à deux buts partout dans le dernier quart d’heure du match, et tandis que les caméras étaient braquées sur la joie des joueurs de Coleraine, une tout autre scène se jouait à quelques mètres de là.

Furieux de l’égalisation adverse, Aaron McCarey, le gardien de Glentoran, s’est précipité sur un de ses partenaires, Bobby Burns, qu’il jugeait fautif au départ de l’action, et l’a frappé au visage avant de le mettre au sol.

Hallucinés par ce qu’ils étaient en train de voir, deux défenseurs de Glentoran se sont alors précipités sur lui pour le stopper dans sa folie. L’arbitre de la rencontre n’a eu d’autres choix que de l’expulser sur-le-champ. Dans le vestiaire, après le match, Aaron McCarey a simplement indiqué « que cela n’aurait pas dû se produire », selon les propos rapportés par le patron de Glentoran, Mick McDermott.