Cyclisme : L’ancien champion danois Chris Anker Sorensen décède en marge des Mondiaux

ACCIDENT En 2012, Chris Anker Sorensen était devenu le premier cycliste de son pays à décrocher le prix de la combativité sur le Tour de France

20 Minutes avec AFP
— 
Chris Anker Sorensen recevant le 22 juillet 2012 le prix de la combativité à la fin du Tour de France.
Chris Anker Sorensen recevant le 22 juillet 2012 le prix de la combativité à la fin du Tour de France. — Laurent Rebours/AP

Chris Anker Sorensen est mort à vélo, objet de sa passion. L’Union cycliste internationale a annoncé samedi la mort de l’ancien coureur cycliste danois, vainqueur notamment d’une étape sur le Giro en 2010 et du prix de la combativité en 2012 sur le Tour de France. Son décès serait survenu, selon plusieurs médias, dans un accident de la route.

« Nous avons subi une perte tragique aujourd’hui avec le décès de l’ancien cycliste professionnel et journaliste Chris Anker Sorensen », a déclaré l’UCI sur son compte Twitter, adressant ses « pensées » à la famille et aux proches de Sorensen, ainsi qu’à la fédération danoise de cyclisme. Selon des organes de presse belges confirmant une information de la chaîne de télévision danoise TV 2 SPORT, Chris Anker Sorensen est mort à Zeebruges, en marge des Mondiaux-2021.

Après le vélo, une carrière de consultant

Après sa carrière de coureur, il était devenu consultant pour la télévision danoise et était en Belgique à l’occasion des championnats du monde de cyclisme​ sur route, qui débuteront dimanche par le contre-la-montre entre Knokke-Heist et Bruges. D’après la télévision belge Sporza, Sorensen effectuait une sortie à vélo quand il a été impliqué dans un accident avec une voiture.

Chris Anker Sorensen a principalement porté les maillots des équipes CSC, Saxo Bank et Tinkoff. En plus de la 8e étape du Tour d’Italie en 2010, il avait également remporté la 6e étape du Critérium du Dauphiné en 2008 et le titre de champion du Danemark sur route en 2015, son dernier succès majeur.