20 Minutes : Actualités et infos en direct
REVERS DE LA MEDAILLEMalgré le bronze à Tokyo, Valérie Garnier n’est plus à la tête des Bleues

Basket : Malgré le bronze aux JO de Tokyo, Valérie Garnier n’est plus à la tête des Bleues

REVERS DE LA MEDAILLELa Fédération française de basket-ball a annoncé le départ de sa coach ce mercredi, après huit ans passés à la tête de l’équipe de France féminine
Valérie Garnier lors du quart de finale des Jeux olympiques entre la France et l'Espagne, le 4 août 2021 à Saitama.
Valérie Garnier lors du quart de finale des Jeux olympiques entre la France et l'Espagne, le 4 août 2021 à Saitama. - Enric Fontcuberta / EFE / Sipa / Pixpalace
Nicolas Stival

N.S.

Valérie Garnier avait remplacé Pierre Vincent, dont elle était l’adjointe, en août 2013. Avec elle, l’équipe de France de basket féminin reste cet été sur une place de finaliste à l’Euro franco-espagnol, puis une médaille de bronze aux Jeux olympiques de Tokyo. Après un mandat de huit ans, la technicienne de 56 ans quitte son poste.

L’accès à ce contenu a été bloqué afin de respecter votre choix de consentement

En cliquant sur« J’accepte », vous acceptez le dépôt de cookies par des services externes et aurez ainsi accès aux contenus de nos partenaires.

Plus d’informations sur la pagePolitique de gestion des cookies

C’est ce qu’a indiqué ce vendredi la Fédération française de basket-ball dans un communiqué. Si le président de la FFBB Jean-Pierre Sieutat tient à « féliciter » et à « remercier » l’ancienne internationale pour son travail (cinq médailles internationales, 75,9 % de victoires), il évoque la nécessité « de donner une nouvelle dynamique à l’équipe nationale, alors que Paris 2024 se profile à l’horizon ».

Quatre défaites d’affilée en finale de l’Euro sous Garnier

« L’équipe de France demeure plus que jamais ambitieuse et cherchera à décrocher un titre qui lui échappe depuis 2009 [succès lors de l’Euro en Lettonie] », ajoute-t-il. Une façon de souligner que, malgré ses accessits, Valérie Garnier n’a jamais hissé son équipe au sommet d’un podium. Les Bleues restent ainsi sur cinq échecs en finale d’un Euro, dont quatre sous sa direction.

La Fédération mène une « réflexion » quant à la constitution du nouvel encadrement technique des Bleues. Garnier pourrait se voir confier « des missions au sein de la FFBB afin de continuer à profiter de son expertise et de sa capacité à transmettre », selon le directeur technique national Alain Contensoux. C’est joliment emballé, en tout cas.

Sujets liés