JO Tokyo 2021 : De l'argent, du bronze mais pas d'or aujourd'hui... La France 10e au tableau des médailles...

JEUX OLYMPIQUES On vous accompagne pour cette troisième journée avec des Français en lice de partout 

A.LG. et W.P
— 
Sarah-Léonie Cysique reçoit la médaille d'argent de judo -57 kg aux JO de Tokyo.
Sarah-Léonie Cysique reçoit la médaille d'argent de judo -57 kg aux JO de Tokyo. — Atsushi Takedazu/AP/SIPA

Le programme des Français :

  • Tir à l’arc : Jean-Charles Valladont, Pierre Plihon, Thomas Chirault
  • Badminton : Xue Fei Qi (simple dames)
  • Basket : France-Roumanie (femmes)
  • Natation : Marie Wattel (finale), Charlotte Bonnet, Léon Marchand, Fantine Lesaffre, Cyrielle Duhamel
  • Voile : Jean Bernaz, Charline Picon, Marie Bolou et Thomas Goyard

Les principaux résultats 

  • Judo : Sarah Leonie Cysique (-57 kg) médaillée d'argent 
  • ​Taekwondo : Magda Wiet Henin (-76kg) éliminée dès les 8es de finale
  • Handball : La France a battu le Brésil (34-29) lors de son deuxième match de poule
  • Nantation : Déception pour les Bleus, 6es lors de la finale du relais 4*100m. Tomac et Ndoye-Brouard éliminés en demi-finale du 100m dos
  • Surf : Plus de Françaises en lice après les éliminations de Johanne Defay et Pauline Ado en 8es de finale. Idem chez les hommes après la sortie de Jérémy Florès en 8es
  • Escrime : Lembach et Barder éliminées en sabre féminin. Mertin, Lefort et Pauty éliminés en fleuret masculin. Manon Brunet médaillée de bronze au sabre
  • Skeet : Eric Delaunay 5e de la finale homme
  • Canoë : Martin Thomas termine 5e lors de la finale du slalom en canoë
  • Triathlon : Immense déception avec la triste 13e place de Vincent Luis
  • Skeet : Déception aussi pour Eric Delaunay qui termine 5e de la finale 
  • VTT : Victor Koretzky termine 5e
  • Volley : La France tape la Tunisie 3 sets à rien 
  • Basket 3*3 : Les Bleues ont battues la Mongolie (22-18) 
  • Tennis de table : Le duo Lebesson-Yuan termine au pied du podium en double mixte

 

Il est temps de mettre un terme à ce live de la troisième journée olympique à Tokyo. Mais pas de panique, on revient très, très vite pour celui de la nuit. On se dit donc à tout à l'heure! Des bisous.

18h50 : Débuts sérieux de l'équipe d'Espagne masculine de basket. 

Les champions du monde en titre, deux fois tombeurs des Bleus en préparation, n'ont pas eu plus de pitié pour le pays hôte. Victoire 88-77 des Espagnols contre le Japon.

18h : Vidéo. La journée de lose des Français résumée par notre envoyé spécial à Tokyo.

 

17h40 : Une triathlète ukrainienne positive à l'EPO.

La triathlète ukrainienne Yuliya Yelistratova a été contrôlée positive à l'EPO lors d'une course le 5 juin, a annoncé lundi l'Agence de contrôles internationale (ITA), et a été retirée de la liste de départ de la course olympique de mardi.

17h10 : On poursuit nos points lecture avec du Nico Camus, dont la journée (ou plutôt la soirée) à Tokyo va peut-être se terminer un jour. Il est question de tir à l'arc avec Lisa Barbelin, laquelle entrera en lice dans quelques heures. Je vous laisse apprécier le montage Paint de qualité.

 

 

16h25 : Le tableau des médailles

 

16h08 : Ah, Djokovic s'est encore plaint des conditions climatiques et a bon espoir d'obtenir des organisateurs le report des prochains matchs à des heures plus supportables. Dans les deux cas il va marcher sur tout le monde en deux sets, donc on voit pas trop ce que ça changera au bout du compte.

16h : Ah bah non on a du tir à l'arc là. Je suis aussi très fan de Legolas et Jennifer Lawrence mais c'est quand même moins marrant.

15h56 : Ah oui, France TV qui va nous rediffuser du plongeon, j'espère qu'il y aura des giga-plats comme à Rio. C'était mon moment préféré de la nuit en 2016.

15h50 : Et puis tant qu'à faire, un autre papier from Tokyo, cette fois signé Julien Laloye, avec la folle histoire d'une malchance, celle de Manon Brunet et des arbitres olympiques. 

 

15h40 : On veut pas paraître trop arrogants, mais vous ne lirez pas de meilleur décryptage du parcours olympique de nos pongistes que celui de notre envoyé spécial et champion de Mayenne de tennis de table, Nicolas Camus. Lisez-moi ça.

 

15h30 : -55kg et une médaille d'or en haltérophilie avec un 124 kg à l'épaulé jeté. Je pèse 77 kg, si je tente la même je perds toutes mes articulations.

 

15h20 : Des nouvelles du prince Doncic, qui, une fois n'est pas coutume, a décidé de rouler sur la concurrence. Goat.

 

15h15 : Ah oui d'accord, le clasico Japon-Chine en tennis de table ça rigole pas. Sacré niveau de jeu.

 

15h10 : Puisqu'on parle de surf, il faut noter que Michel Bourez affrontera demain l'illustre Gabriel Medina, qui n'est autre que le meilleur pote de Neymar.

15h : Allez, vu que c'est plus calme, on va en profiter pour lire les déclas de Jérémy Flores, le surfeur français éliminé en 8es de finale dans son duel contre l'Australien Wright. A noter que, malgré sa sortie prématurée, Flores aura réussit le premier tube de ces JO. «Le tube de l'été», n'a (évidemment) pas pu s'empêcher de dire Laurent Luyat. 

 

« Je suis hyper déçu, les Jeux Olympiques c'est fini pour moi. C'était important pour moi ces JO, j'ai vraiment tout donné. J'ai essayé de trouver les vagues mais je ne les ai pas trouvées. J'ai commencé avec, peut-être, une petite erreur tactique : j'ai été à la droite du spot alors qu'Owen [Wright, son adversaire] a été sur la gauche, et c'est là qu'il a trouvé ses deux premières vagues. Et après, j'ai dû faire du rattrapage... J'ai eu un beau tube, j'ai eu le premier tube de l'histoire des JO, au moins j'aurais ça [rires]. Je m'attendais à un peu mieux pour la note [6,17], mais bon. C'est comme ça, c'est le sport, c'est le surf. »

 

14h50 : Rien à ajouter. Ah si, que Garozzo était le tombeur d'Enzo Lefort en quarts de finale ce matin. 

 

14h45 : Bon allez pas grave, ça passe. Victoire des Françaises face aux Russes 18-14. 

14h42: Ah merde, on est passé de 14-8 à 17-14 en un rien de temps... 

14h40 : Allez je libère William quelques instants. On est sur quoi là ? Ah ok, du basket 3 vs 3. Me croirez-vous si je vous dis que c'est la première fois de ma vie que j'assiste à une opposition de ce style ? 

14h36 : 14-8. Encore trois minutes à jouer.

14h35 : Et 11-5 dans la raquette, tranquillou. Par contre on se relâche trop à chaque fois qu'on inscrit deux, trois points de suite. 

14h33 : Aie, aie, aie  les Russes règlent la mire de loin et reviennent à 9-6. Il faut vite recreuser l'écart. Et c'est fait, 10-6. On souffle.

14h30 : 8-4 pour nos Françaises pour le moment. On est bien, faut tenir maintenant.

14h28 : Sachez que j'ai eu ma période street basket en 3e ou 2nde et que j'étais pas dégueu. Je mettais aussi des vêtements trop amples et un brassard à la Allen Iverson. Autrement dit, j'étais insupportable.

14h27 : Ca commence pas trop mal, 4-1 pour nos Françaises pour le moment. 

14h25 : France-Russie en basket 3vs3 vient de commencer, et ce match vaut son pesant d'arachides. 

14h20 : Les finales de surf avancées à mardi en raison d'une tempête tropicale

Le petit typhon qui approche des côtes japonaises impacte comme prévu les épreuves de surf, qui seront donc avancées à mardi, un jour qui sera... houleux. Mardi sera la dernière journée consacrée au surf, qui a débuté dimanche. 

14h10 : «​ C’était fort en émotions mais c’était cool », relate Manon Brunet

Pour celles et ceux qui ne peuvent pas monter le son pour une raison ou pour une autre, voici le transcript des déclas de Manon Brunet après sa médaille de bronze : « Le sourire est revenu ! J’étais tellement déçue après ma demi-finale et de ce que j’avais fait. J’ai juste pleuré et je pensais que je n’étais pas capable de revenir et de me battre pour une médaille de bronze une "deuxième" fois (après avoir terminé 4e à Rio). Heureusement, j’ai eu du monde pour m’aider. L’équipe et le coach qui m’ont remobilisé, mon copain [le sabreur Bolade Apithy, éliminé au 1er tour] qui m’a appelé de France pendant dix minutes pour me dire "bats-toi, fais-toi plaisir, c’est les JO !". On m’aurait dit ça il y a deux semaines, un an, trois ans, que j’allais revenir avec une médaille de bronze, j’aurais signé direct. J’ai mis du temps à digérer la défaite en demi-finales à Rio, ça reste dans un coin de ma tête mais elle m’aura aussi servi à obtenir cette médaille de bronze. J’ai beaucoup pleuré, on m’a tellement mis cette étiquette de quatrième… Je me suis fait plaisir sur le match pour la médaille de bronze. C’était fort en émotions mais c’était cool. »

14h : DAD IS HOME ! 

 

13h58 : Petit point sur la natation. 

 

13h55 : Je ne suis pas certain en revanche d’avoir le courage de vous commenter cette course d’optimiste dont nous gratifie France TV. Trop de mauvais souvenirs de sortie en mer avec l’école, je me caillais les meules, je me prenais la barre en pleine face une fois sur deux, et puis l’eau mouillait en plus. COMMENT AS-TU PU M’INFLIGER CA MAMAN ???

13h52 : Voici la réaction de Manon Brunet en live, très émue après la médaille de bronze arrachée contre la Hongroise Marton. 

 

13h42 : Allez hop, rideau, défaite en quatre sets secs de l'équipe de France dans cette finale du double mixte. Il n'y avait pas grand-chose (rien) à espérer vu le niveau du duo de Taipei. 

13h40 : 8-3, on ne fait clairement pas le poids. Taipei est donc à deux points de la médaille de bronze en double mixte. 

13h37 : La perf de notre duo est loin d'être cata en plus, mais comme le dit notre envoyé spécial sur place (qui a donc pu accéder à la salle à temps, youhou !), la team Taipei est un petit cran au-dessus à chaque fois. 

13h35 : Trois sets à zéro, circulez y'a rien à voir. 

13h28 : Allez, 6-5 France dans ce troisième set, c'est bien, on lâche pas (pourtant on sait très bien comment tout ça va se terminer) ! 

13h25 : « Le ping-pong c'est au camping, ça c'est du tennis de table ! », dit le commenateur pour signifier qu'on assiste à un match de haut niveau. Je découvre les blagounettes de pongistes. C'est un style. 

13h23 : Et deux sets à rien. Ca rime avec "ça sent le sapin". 

13h22 : Ohlala ça parle de « contre-tauper » là, je bite QUE DALLE (et je parle comme dans Kaamelott, oui, je sais). 

13h21: Oh oui oui oui, quelle diagonale trouvée par Lebesson ! Il remet les Bleus à -2 (6-8). 

13h20 : La spider-cam au tennis de table, tout un programme. 

 

13h15 : Jolis services courts de Yuan qui permettent à la France de prendre les devants dans ce deuxième set (2-0). 

13h11 : Place au tennis de pong (ou au ping de table, c'est selon). Le duo Lebesson-Yuan affronte celui de Taiperi et pour le moment le voilà mené un set à zéro. 

 

13h04 : OUUUUUUUUUUUUUI MANON BRUNET EST MEDAILLE DE BRONZE !!! C’est bon ça, on en avait besoin après cette journée frappée du sceau de la lose. Avec la petite vidéo de notre envoyé spécial qui va bien (la vidéo, pas le collègue. Quoique...) 

 

13h03: Allez, 12-5, c'est un peu moins net que tout à l'heure, mais le bronze est là, au bout des trois petites touches. 

13h01 : Ma connexion sur My Canal qui part en vrille pile maintenant, NON MAIS VOUS LE CROYEZ CA ???? 

13h : DECONNE PAS MANON, ON A BESOIN DE MEDAILLE AUJOURD'HUI !!!! 

12h59: Oui la touche filoute au dessus du masque ! 9-2, elle est injouable dans ce match. 

12h56 : Et boum la parade riposte (genre je m'y connais en escrime, mouahahah) accordée à Manon pour le point du 8 à 2 ! 

12h55 : 5-0 KESKIA ??!!!! Départ canon de la Lyonnaise qui n'a laissé aucun espace à son adversaire, la Hongroise Marton. 

12h52 : Allez c'est parti pour Manon Brunet !!! Vamos 

12h50 : Mathieu van der Poel a admis avoir pas ou peu reconnu le parcours, ce qui explique qu’il n’était pas au courant du que la rampe en bois (en photo dans le tweet) avait été enlevée avant le départ de la course. Foirer son rêve olympique pour une question de flemme, c’est ballot quand même… Une bonne leçon pour l’avenir diront les optimistes.

 

12h45 : On se permet une petite respiration comme on dit dans je ne sais quel jargon. On attend Manon Brunet qui va jouer une médaille de bronze au fleuret dans quelques minutes. Et sinon grosse pensée pour l'ami Nicolas Camus, qui doit visiblement faire une queue pas possible à Tokyo pour aller chercher un ticket qui lui donnera accès à la salle de Ping. Pas sûr qu'il ait le temps de voir le début du match du duo Lebesson-Yuan, qui joue le bronze là aussi. Courage Nico, on est ensemble ! 

12h35 : La Française était bien calée à la deuxième position à mi-course, avant de se faire remonter sur la fin. Dommage. Bon, au micro de France Tv elle avait l’air de dire que ce n’est pas bien grave, que le principal se jouera demain. Dont acte.

 

12h25 : Bon, on a passé le gros de la journée et, pour l'instant, y'a vraiment pas de quoi grimper au rideau bleu-blanc-rouge. Que nous reste-t-il comme espoir de médaille ? Le bronze en escrime avec Manon Brunet, et en ping avec la paire Lebesson-Yuan. Allez, on y croit ! 

12h20 : On va la met en live. 

 

12h08 : Sarah-Léonie Cysique, sur France TV :  « Je suis quand même très contente même si c'est pas la médaille que je voulais. Je sais que quand ça sera passé, je serai super heureuse d'avoir une médaille, toutes les médailles sont belles. Mais là à chaud, j'avoue que je l'ai un peu en travers de la gorge. Je dédie cette médaille à ma famille qui doit sûrement crier d'injustice mais aussi de joie pour cette médaille. Je pense à tout le monde. »

12h06 : Bon, on se consolera en se disant que c'est une médaille d'argent pour la France. Un petit point sur les médailles françaises à midi.

 

12h02 : Noooooooooooooon c'est terminé, la Française prend rouge parce qu'elle s'est jetée sur la tête, attaque dangereuse. C'est moche de perdre une finale olympique comme ça. Oh c'est terrible.

12h: Encore un excellent début de combat de Sarah-Léonie. Et un avertissement pour la Kosovare.

11h59 : C'est partiiiiiiiiii! Que la Française gagne.

11h57 : Son adversaire en finale, Gjakova, est kosovare.

11h56: Ah voilà, Klimkait est en bronze. On peut passer à Sarah-Léonie Cysique!

11h55 : Bon il faut finir ce combat pour le bronze, maintenant. J'en peux plus d'attendre. La France toute entière n'en peut plus.

11h47 : La finale de Cysique approche. Mais d'abord il y a le combat de la Canadienne battue par la Française.

11h45 : En attendant, des nouvelles de Djokovic, qui a comme prévu facilement disposé de Struff en deux manches (6-4, 6-3).

 

11h37 : Bon, c'est quand la finaaaale de Cysique. Max un quart d'heure me dit-on dans l'oreillette.

11h36 : Bourez en quarts de finale de surf! J'ai rien compris, mais apparemment il a été bon. 

11h30 : Le surf c'est absolument pas télégénique, ou alors le spot est nul. On compte sur le petit typhon en approche pour nous apporter des vrais vagues à la Nazaré.

11h18 : Allez, une bonne nouvelle quand même, les Françaises du basket 3vs3 se refont une santé contre la Mongolie et peuvent à nouveau croire à la qualif.

 

11h14 : C'est fini, Manon Brunet éliminée. Terrible déception, mais c'est logique. Pozdniakova a complètement mérité sa qualif.

11h13 : 13-10, la Française est plus rapide mais sa première attaque ne touche pas et le contre de la Russe fait mouche.

11h12 : 9-12, au bord du gouffre.

11h11 : Et pareil contre Brunet! 11-8. Les deux filles se font avoir à tous les coups.

11h11 : Oui la touche de pénalité pour la Russe! 10-8. 

11h10 : 10-7 OUI ALLEZ MANON ALLEZ! Ca part de là.

11h10 : 10-6, ça commence à sentir mauvais cette affaire. 

11h09 : Avertissement pour la Russe pour un faux départ. Sans conséquence sur le score.

11h08 : Arf le contre parfait de la Russe qui prend un gros break d'avance... 9-6.

11h06 : 8-6 pour la Russe Pozdinakova, mi-temps. Il faut se ressaisir, Manon. Le début de match était pourtant parfait.

11h05 : 5-5. C'est aussi serré que le judo. J'aurais bien aimé une victoire facile, histoire d'épargner mon petit coeur.

11h03 : Ouch, 4-4, la Russe est revenue d'un coup d'un seul. Enfin de trois coups. Mais en une minute même pas.

11h03 : 4-1, super ça Manon! C'est hyper serré, à chaque fois ça se joue à pas grand-chose. Ca s'allume des deux côtés à chaque fois mais à chaque fois c'est à l'avantage de la Française.

11h02 : La Russe ouvre le score mais la Française répond immédiatement. 2-1 pour Manon.

11h: Allez c'est Manon-time! Allez Brunet. Demie de sabre, c'est maintenant.

10h55 : Ah bah ils viennent même de gagner. 3-0, hop.

 

10h55 : A noter que, dans le même temps, les Bleus du volley ont remporté le deuxième set contre la Tunisie.

 

10h48 : FAUSSE ATTAQUE DE LA CANADIENNE ET TROISIEME AVERTISSEMENT! SARAH-LEONIE CYSIQUE EST EN FINAAAAALE

10h46 : Aie, aie, aie deux pénalités partout. 

10h45 : Ouuuuuh on n'est passé pas loin de la correctionnelle là pour la Française qui réagit à temps au sol.

10h43 : Ce match marathon est insoutenable. Où est ma ventoline? 

10h41 : Eh bien ça sera le golden score. Il y a eu un deuxième avertissements pour la Canadienne. Il faut continuer à attaquer, Sarah-Léonie.

10h39 : Klimkait avertie pour manque de combativité, logique. Par contre, depuis, elle accélère. Vigilance, Sarah-Léonie.

10h37 : La Française est très engagée, belle débauche d'énergie. Elle contre parfaitement la Canadienne qui s'en sort très bien. On reste à 0-0. 

10h35 : ON FILE SUR LES TATAMIS! Sarah-Léonie (meilleur prénom) Cysique se bat pour une place en finale. Attention en face c'est la grande favorite, la Canadienne Klimkait.

Commentaire de Poupou18 il y a 41 minutes

On pourrait inventer un tableau spéciale places d'honneur? On devrait être dans les premiers :)

>> Alors figure-toi que nos amis de la FF Lose ont fait un tableau des 4es places aux JO. Je te laisse chercher ça. On doit être meilleurs à ce jeu qu'à celui des vraies médailles.

10h25: Ah mais c'est qu'il y a un fort sympathique Djokovic-Struff en tennis. Pour le moment premier set accroché, les deux joueurs tiennent leurs mises en jeu, mais Nole semble en place. Quand il décidera de dérouler, il déroulera. Et après il retournera faire des grand écarts.

 

10h20 : Je pense à la championne olympique japonaise de skate à seulement 13 ans et je relativise. A son âge, j'avais remporté au moins 15 fois la Ligue Pokemon. Réponds à ça, Momiji Nishiya.

10h15 : Un petit mot sur nos volleyeurs qui se promènent pour le moment contre la Tunisie.

Une manche à rien et 18-8 dans la deuxième manche. Tout roule donc pour Ngapeth et compagnie.

10h10 : Beau joueur, Enzo Lefort n’a pas voulu charger l’arbitre qui lui a mis un carton rouge que l’on peut qualifier de sévère, en quart de finale du fleuret contre l’Italien Daniele Garozzo : « Pour moi c’est un fait de match anodin. Il s’est abaissé très bas et il est venu percuter ma coquille avec sa tête, ce n’était pas de mon fait. Daniele le sait très bien, on se connaît très bien, il s’est excusé, il m’a dit » t’inquiète pas, ce n’est pas de ta faute «. L’arbitre a pris sa décision [carton rouge], il a interprété le règlement comme ça, ça fait partie des faits de jeu. Quand tu fais de l’escrime, tu es au courant que ça peut se passer. Le problème c’est qu’après ça m’a coûté trois touches dans le match… ».

 

10h : Mais ça attendra le combat de la judokate Sarah-Léonie Cysique, qui va lancer sa demi-finale en -57kg d'ici quelques minutes. 

10h: Bon, on est sur le pont depuis 6h du mat, je ne cracherais pas sur un petit croissant. 

9h50 : Petite décla de Victor Koretzky au micro de France Télé : « J'étais frustré à Rio à cause de la crevaison, mais pas cette année. J'ai tout donné, la médaille n'était pas loin, je suis quand même satisfait de ma performance aujourd'hui ». 

9h45 : Le Français Victor Koretzky a échoué au pied du podium (5e) après une course pourtant bien gérée. 

 

9h40 : Ambiance grosse clim, ouais... 

 

9h35 : Martin Thomas 5e de la finale en canoë, Enzo Lefort en escrime battu en quarts, Eric Delaunay hors du podium en finale de skeet... La FFLose à l'honneur aujourd'hui. On va quand même pas faire une bulle, si ???

9h34: Et voilà, ça c'est fait, Enzo Lefort est éliminé en quart de finale, battu 15-10 par Garozzo. 

 

9h32 : Visiblement les commentateurs de France TV ont l'Italien dans le pif pour une sombre histoire de cartons rouges à répétition, je ne vous raconte pas ce qu'il prend là. 

9h31: L'Italien Garozzo mène 13-10, ça sent le sapin les enfants. 

9h30 : Ahhhhhhhhh non Enzo Lefort dans le dur dans son quart de finale de fleuret... 

9h30 : Et une nouvelle déception française, une...

En lice pour une médaille en skeet, Eric Delaunay a déçu en terminant à la 5e place de cette finale... C'est vraiment pas notre journée. 

9h25 : Ne cherchez plus le cliché du jour. 

 

9h21 : ENORME DECEPTION POUR MARTIN THOMAS… Le Français se rate complètement en finale du slalom et termine à la 5e place provisoire, une nouvelle chance de médaille française qui s’évapore.

 

9h20 : Ahhhh c'est chaud pour Martin !! 

9h20 : Van der Poel contraint à l’abandon !

Ahlala, terrible pour le Hollandais qui rêvait d’or aux JO et qui avait quitté le Tour pour se focaliser sur cet objectif. On avait eu « Putain de camion », on aura désormais « Putain de soleil »…

 

9h15 : A noter qu'on a u npeu de temps puisque Martin Thomas passera en dernier dans cette finale. D'ici là je vais vous chercher le temps de référence. 

9h10 : Place à la finale du canoë

On va prendre la direction des bassins avec la finale de slalom en canoë, avec le Français Martin Thomas, qui s'est qualifié les doigts dans le nez en demie un peu plus tôt ce matin. Pas mal pour des premiers Jeux. 

9h05 : Voici ce qui nous attend ce matin. 

 

9h : C'est l'heure de la bascuuuuuuuuuuuuuule !!! Alors les Minutos, la patate ? Ici on est au taquet depuis 6 du mat (5 cafés ingurgités, tout va bien, on va entamer un petit jogging devant la télé). 

Tutut c’est la bascule ! On remercie nos collègues du bout du monde qui vous ont fait vivre cette nuit de Jeux à Tokyo, place maintenant au live du jour depuis Paris. On ne va pas se mentir, entre le sale résultat de Vincent Luis, 13e du triathlon, la sixième place du relais 4*100m masculin en natation et l’élimination de Magda Wiet Henin (-76kg) dès les 8es en taekwondo, c’est pas méga bien parti pour la patrie aujourd’hui. Mais il nous reste tout de même des chances de médailles, en escrime notamment avec les quarts de finale à venir de Lefort chez les hommes et de Brunet chez les femmes. On va également encourager Martin Thomas et son canoë en finale du slalom.

>> Rendez-vous vers 9h et des brouettes pour le début de ce live !