OM : Les rumeurs de vente rendent « hystériques » les supporters de Marseille

FOOTBALL Des rumeurs de vente de l’Olympique de Marseille enflamment les débats entre les supporters qui y croient et ceux qui n’y croient pas

Adrien Max

— 

Des rumeurs de vente reviennent sans cesse du côté de l'OM.
Des rumeurs de vente reviennent sans cesse du côté de l'OM. — NICOLAS TUCAT / AFP
  • Depuis un an, les rumeurs de vente de l’OM se multiplient. Au point de créer une véritable opposition entre supporters sur les réseaux sociaux.
  • « La communauté de l’OM est très puissante » sur les réseaux sociaux notamment sur Twitter. Et certains « vont jusqu’à se faire harceler ».

Une nouvelle pièce dans le Jukebox. Alors que les rumeurs autour de la vente de l'Olympique de Marseille semblaient quelque peu s’essouffler en l’absence d’officialisation en cette fin de mois de mai, Jacques Bayle, consultant pour Maritima a ravivé les débats en fin de semaine dernière.

« J’ai eu des infos, des preuves je n’en ai pas évidemment, les infos par les personnes que j’ai eues sont des infos qui me paraissent vraiment très intéressantes. J’ai des infos importantes de personnes pas forcément du monde du football. Ce sont des négociations qui sont en cours, on m’a dit des négos avancées, je n’ai pas parlé de vente. Quand tu ne sais pas, tu te tais, ça, je le sais, il y a des négos, il n’y a pas de vente pour l’instant, peut être que c’est fait mais je n’en sais rien », explique-t-il dans une vidéo.

« Forcément, une vente est probable »

Beaucoup de précautions pour le consultant tant cette question, et les rumeurs qui l’entourent, affole la communauté des supporters de l’OM. Certains sont convaincus d’une vente, comme Kylian, 18 ans. « Tu as encore un déficit de 150 millions d’euros cette année, tu te dis que forcément une vente est probable ou au moins une entrée au capital. L’Arabie saoudite veut concurrencer le Qatar, donc racheter l’OM pour la concurrence avec Paris est possible. Et Thibaud Vezirian [chroniqueur sur la chaîne L’Equipe] a donné beaucoup d’infos, il ne peut pas griller sa crédibilité en racontant n’importe quoi », estime-t-il.

Fabien est du même avis. « La mise en demeure de Vezirian pour divulgation d’informations secrètes est l’un des plus gros éléments qui me fait croire à une vente. L’annonce par Canal+ d’une émission spéciale sur la vente de l’OM, puis son annulation à la dernière minute en est une autre. Sans parler de Jacques Bayle, qui était très sceptique sur une vente, qui vient dire qu’il y a des négociations en cours », liste le supporter.

« Les gars vont trop loin »

Mais d’autres sont désormais las d’attendre cette officialisation qui aurait dû intervenir au mois de mai, toujours selon Thibaud Vezirian. « Ça devient soûlant parce que ça traîne en longueur, il y a toujours des infos, puis des contre infos sur si et ça. Le mois de mai a été évoqué, au final il ne s’est rien passé. Je suis plutôt dans l’optique de me reconcentrer sur McCourt, Longoria et Sampaoli, même si je continue d’aller au moins une fois par jour sur Twitter pour voir ce qu’il s’y passe », explique Alexandre, 32 ans, et supporter de l’OM depuis toujours.

C’est sur ce réseau social que l’opposition entre ceux qui croient à une vente, et ceux qui n’y croient devient criante. Il suffit de regarder les débats sous notre appel à témoin pour la rédaction de cet article. « Dès que tu as un Saoudien qui dit quelque chose, et même s’il parle astrologie, un politique qui dit que Marseille c’est beau, ils sont en dessous pour parler de la vente. A un moment, c’est lourd et ça nous donne une image de désespéré. L’autre jour le compte du Football Club Marseille publie "Bonjour", tu as un mec qui a fait le lien avec la vente en répondant "Pourquoi tu dis bonjour aujourd’hui et pas les autres, il se trame quelque chose c’est sûr". Les gars vont trop loin », estime John.

« Il y en a marre de voir qu’on a une équipe de deuxième division »

Antoine est supporter de l’OM, et travaille dans les médias depuis 20 ans. Il s’est amusé à scruter la façon dont est traité le sujet. « Il y a une fracture entre les médias traditionnels et les "néojournalistes" sur les nouvelles plateformes comme Twitter ou Twitch. Beaucoup pensent "On a fait taire les médias sur cette vente" car les médias traditionnels comme L’Equipe ou RMC ont tendance à démentir et les proventes deviennent hystériques en pensant qu’Image 7 [agence de communication conseillant McCourt] réserve l’exclu à Canal +. La manière dont ça se passe est incroyable, tu as des mecs qui vont jusqu’à se faire harceler. La communauté de l’OM est très puissante, j’avais sorti une info sur un joueur supervisé au tournoi de Toulon, j’avais eu énormément de retweets, et des mecs venaient me menacer si l’info était fausse, c’est hystérique. Ça rejoint un peu les principes complotistes que l’on peut voir sur le coronavirus », décrypte-t-il.

Ces prises de bec autour de la vente OM sont aussi et surtout le symbole d’une période compliquée, et frustrante, pour ses supporters face à la concurrence de clubs comme Lyon, Monaco, et surtout le PSG. « Ce hashtag #venteOM a été créé parce qu’il n’y a plus de vraies équipes depuis Deschamps. Le plus dur c’est que tu ne peux pas lutter contre Paris. Alors oui, il y a eu la parenthèse enchantée de la Ligue Europa, mais tu ne lutteras jamais contre les plus gros », avance Alexandre. « De toute façon on ne peut pas être mesurés avec l’OM. Bien sur on a peur d’être déçus si la vente ne se fait pas, mais il y en a marre de voir qu’on a une équipe de deuxième division », résume Fabien.