Angers SCO : Après 10 ans sur le banc, Stéphane Moulin, très ému, cède la place à Gérald Baticle

FOOTBALL L’incontournable coach d’Angers a effectué dimanche soir son dernier match sur le banc du SCO, après une décennie en poste. Son successeur est désormais connu : ce sera Gérald Baticle

Frédéric Brenon
— 
Stéphane Moulin, 53 ans, a passé dix ans sur le banc du SCO. Il était très ému dimanche soir.
Stéphane Moulin, 53 ans, a passé dix ans sur le banc du SCO. Il était très ému dimanche soir. — L.Venance/AFP
  • Angers-Lille (1-2), dimanche soir, était le dernier match de Stéphane Moulin au SCO.
  • Agé de 53 ans, l’inusable coach a passé dix ans sur le banc angevin.
  • Il sera remplacé par Gérald Baticle, adjoint de Rudi Garcia à Lyon.

De notre envoyé spécial à Angers,

La nouvelle est tombée en début de soirée dimanche : Gérald Baticle, entraîneur adjoint de Rudi Garcia à l’Olympique lyonnais, sera le prochain coach du Sco d'Angers la saison prochaine. Il remplacera l’incontournable Stéphane Moulin qui, après dix ans et 416 matchs passés sur le banc angevin, avait fait savoir qu'il arrêtait là. Ce dernier est apparu très touché dimanche soir, après son ultime rencontre et le succès de Lille (2-1) au stade Raymond-Kopa qui permet aux Nordistes de décrocher le titre de champion de France.

« Je ressens beaucoup d’émotion, confie Stéphane Moulin. C’est une page qui se tourne. On aurait pu faire mieux, on aurait pu faire plus, mais tout est perfectible. L’équipe a avancé chaque saison, malgré la perte de nos meilleurs joueurs à la fin de chaque exercice. La vie est faite de cycles. Un bail de 10 ans, c’est exceptionnel. Je remercie les dirigeants, mon staff. Je voudrais dire aussi aux supporters toute ma gratitude. Leur soutien ces derniers jours, c’était incroyable. »

Les supporters avaient confectionné un tifo géant en hommage à Stéphane Moulin.
Les supporters avaient confectionné un tifo géant en hommage à Stéphane Moulin. - AFP

« Je pars mais la dalle angevine est toujours en moi »

Stéphane Moulin était, une fois n’est pas coutume, entouré par l’ensemble de ses adjoints en conférence de presse, dans la nuit de dimanche à lundi. « C’est un beau moment, un bel instant. Maintenant on va laisser la place. Je pars avec ce morceau de vie en moi mais la dalle angevine est toujours là en moi ». Va-t-il rebondir dans un autre club à 53 ans ? « Oui, c’est ma volonté, notre volonté [avec son staff]. Mais on n’est pas responsables de tout. »

Quant à son successeur, Gérald Baticle : « Je lui souhaite simplement bonne route, beaucoup de réussite. Il est suffisamment compétent pour savoir ce qu’il aura à faire. Je ne doute pas de la continuité de l’évolution du club. » Ancien attaquant vedette de l’AJ Auxerre ou de Strasbourg, Baticle n’a connu qu’une seule (courte) expérience en tant qu’entraîneur principal, en 2009 avec Brest, alors en Ligue 2.