Challenge Européen : Vainqueur du trophée, Montpellier sauve une saison très mal embarquée

RUGBY Malgré une saison chaotique en Top 14, le MHR a dominé les Anglais de Leicester en finale de la petite sœur de la Champions Cup, vendredi soir à Twickenham

20 Minutes avec AFP
— 
Les Montpelliérains fous de joie après leur succès en finale du Challenge européen contre Leicester, vendredi à Twickenham.
Les Montpelliérains fous de joie après leur succès en finale du Challenge européen contre Leicester, vendredi à Twickenham. — Andrew Fosker / BPI / Shutterstock / Sipa

La phrase est signée du talonneur et capitaine Guilhem Guirado : « Ce trophée va nous permettre de sauver notre saison et nous donner aussi cette bouffée d’oxygène pour nous permettre, je l’espère, de nous maintenir. » Montpellier a remporté vendredi soir son deuxième Challenge européen, la « petite » Coupe continentale de rugby, grâce à un succès d’un point en finale devant les Anglais de Leicester, vendredi soir à Twickenham (18-17).

Guirado et ses partenaires ont douché l’enthousiasme de quelque 10.000 supporteurs anglais, qui scandaient des « Tigers, Tigers », le surnom de l’équipe de Leicester, en s’imposant au bout du suspense. Après le succès du MHR, les deux trophées européens reviendront donc à la France, puisque Toulouse et La Rochelle s’affrontent ce samedi en finale de la Champions Cup. Une première depuis 1997, grâce aux victoires de Brive et de Bourgoin-Jallieu.

Mais si le parcours des Toulousains et des Rochelais n’a rien d’une surprise, imaginer Montpellier remporter un deuxième Challenge européen, après 2016, semblait inespéré il y a quelques mois. Début février, le club présidé par Mohed Altrad, grand argentier du rugby, était encore avant-dernier de Top 14. Mais le directeur sportif Philippe Saint-André a bien redressé le navire languedocien.

L’effet PSA

L’ancien sélectionneur du XV de France (2011-2015), redevenu entraîneur début janvier après le licenciement de Xavier Garbajosa, a même transformé une équipe moribonde en escouade conquérante.

Tout n’a pas été simple et PSA a d’abord dû encaisser cinq défaites en cinq matchs après avoir remis le survêtement d’entraîneur. Mais depuis début février, la machine montpelliéraine s’est remise en route. Elle n’a ainsi concédé que deux défaites en douze matchs, toutes compétitions confondues. Vendredi, dans le temple du XV de la Rose, les Languedociens ont parachevé ce redressement, en s’imposant malgré une indiscipline qui aurait pu être rédhibitoire.

Le MHR disputera la prochaine Champions Cup

« On gagne ce match qui a été dur, âpre, Leicester est gaillard devant. Mais bon, quelle abnégation, quel courage ! », a salué Saint-André au micro de France 3.

Pas encore sauvé en Top 14, Montpellier va devoir remettre le bleu de chauffe pour assurer son maintien et ce, dès mardi. Il se rendra à Bordeaux-Bègles pour un match en retard, qui s’annonce difficile. Mais avec le cœur plus léger et une qualification pour la Champions Cup 2021-2022 en poche.