OM : Pourquoi Marseille sera l’une des équipes les plus séduisantes de 2021/2022 ?

FOOTBALL Les amoureux de l’Olympique de Marseille se projettent déjà vers la prochaine saison qui s’annonce prometteuse

Adrien Max
— 
Arkadiusz Milik est l'un des motifs d'espoir pour la saison prochaine, s'il reste à l'OM.
Arkadiusz Milik est l'un des motifs d'espoir pour la saison prochaine, s'il reste à l'OM. — Christophe SIMON / AFP
  • L’Olympique de Marseille se déplace à Metz pour le dernier match de la saison de Ligue 1.
  • Les supporters marseillais ont déjà la tête tournée vers la saison prochaine.
  • L’OM pourrait être l’une des équipes les plus intéressantes à suivre avec le renouvellement profond de l’effectif, qui aura été choisi par Jorge Sampaoli, et probablement le retour des supporters au stade Vélodrome.

Le dernier match d’une saison étourdissante. L'Olympique de Marseille se déplace à Metz dimanche soir en clôture de la saison 2020/2021 de Ligue 1, à 21h, pour un match sans enjeu, ou presque. Les Marseillais sont pratiquement déjà qualifiés pour la Ligue Europa, les Lensois, 5e, sont les seuls à pouvoir revenir à la hauteur de l’OM, mais avec une différence négative de quatre buts. Et tous les supporters de l’OM ont déjà les yeux rivés sur la saison prochaine, qui s’annonce palpitante à plusieurs titres.

Renouvellement de l’effectif

« Un nouveau chapitre, une nouvelle ère va s’ouvrir la saison prochaine à l’OM ». Ce sont les mots de Florian Thauvin, lors de ses adieux dimanche soir après la victoire face à Angers. Le Français, joueur emblématique de l’OM depuis 2013, va quitter Marseille pour rejoindre les Tigres, au Mexique. Et il n’est pas le seul à quitter le club cet été. Les contrats de Pelé, Nagatomo, Rocchia, Khaoui et Germain arrivent à leur échéance et les joueurs prêtés comme Ntcham ou Cuisance ne devraient pas être conservés. Caleta-Car, qui dispose d’une belle côte en Angleterre, pourrait partir, tout comme Boubacar Kamara, la plus grosse valeur marchande de l’OM. Hiroki Sakai va également rentrer au Japon.

Jorge Sampaoli et Pablo Longoria

Qui dit nombreux départs, dit prochaine arrivée. « Un compte twitter qui recense les rumeurs liées à l’OM en recense déjà 27 alors que le mercato n’a pas commencé », prévient le twitto Glophar qui suit les jeunes pépites pistées par l’OM. Et il n’a pas fini de compiler des vidéos des joueurs évoqués par la presse.

Ce sont Jorge Sampaoli et Pablo Longoria qui seront chargés de renouveler en profondeur cette équipe. « Le président et l’entraîneur sont sur la même longueur d’onde. Il y a une bonne entente entre eux, ce qui est la base pour que ça tourne », rappelle l’ancien milieu de terrain Marcel Dib.

Surtout, Jorge Sampaoli pourra choisir ses futures recrues, alors qu’il accomplit déjà de belles choses avec un effectif déjà en place. « Sampaoli sera attendu, on ne peut pas vraiment le juger avec cette arrivée en cours de saison. On voit des améliorations dans le jeu donc s’il a les joueurs qu’il souhaite on pourra le juger. Ce sera surtout un vent de nouveauté et de fraîcheur, ça fait des années qu’on parle des mêmes joueurs », considère Glophar.

Un premier mercato estival pour lequel sera aussi jugé Pablo Longoria, arrivé au cours de l’été 2020. Mais son recrutement de Pol Lirola et de Milik cet hiver annonce la couleur. « Je fais totalement confiance en Longoria qui a déjà fait de très jolis coups à moindres coûts. Et les noms qui sortent sont le futur du foot, ça donne envie de lui faire confiance », ajoute Glophar. Parmi ceux déjà sortis, la pépite argentine Almada, le jeune toulousain Adli, et le brésilien Gerson. « Il faut quand même un petit peu attendre, on ne sait pas si l’OM va garder Mandanda ou aller chercher un gardien, on ne sait pas si Milik reste. Donc il y a beaucoup de points d’interrogations », tempère Marcel Dib.

Le retour de la passion

Si elle n’a jamais quitté les supporters, cette fameuse passion qui fait couler un liquide bleu et blanc dans les veines des supporters Marseillais semble revenir au sein du club. Il suffit de voir la célébration de Pablo Longoria sur le but synonyme de Coupe d'Europe dimanche pour s’en rendre compte. « Un véritable passionné », comme l’a rappelé Florent Sinama Pongolle, consultant Canal +, qui l’a connu à Huesca, alors que certains y voyaient un jeu de rôle. Mais JHE n’est plus président.

Et que dire de Sampaoli, expulsé après avoir tellement harangué ses joueurs que monsieur Schneider a pris ses cris pour lui ? Le bouillant coach est l’incarnation même de la passion sud américaine, si appréciée à Marseille. Sans parler des nombreuses victoires, près de 50 % depuis son arrivée, arrachées dans les dernières minutes des matchs. « On reste l’OM, c’est trop facile pour nous de se mettre à l’abri. Mais j’ai toujours connu ça à l’OM, le match n’est jamais fini dans les deux sens. C’est la norme à Marseille, tu ne sais pas quand mais tu sais qu’il y a toujours un truc qui va se passer », rappelle Glophar. « Si la passion revient, c’est déjà gagné », prévient Marcel Dib.

Les supporters

Qui dit passion, dit forcément supporters. Et après une saison quasiment entière de match à huis clos, la prochaine saison pourrait bien voir le retour des ultras, South Winners, Fanatics et compagnie au sein du stade Vélodrome. Imaginez une équipe offensive haranguée par Sampaoli et poussée par tout un stade. Ou la célébration de Longoria dans une tribune Jean Bouin pleine à craquer. « Je ne sais franchement pas comment les joueurs ont pu s’adapter à des stades vides. Il n’y a plus de domicile ou d’extérieur. On aime le style sud américain à Marseille, ce style d’entraîneur, de gagneur, de passionné. La passion est dans toute la ville », rappelle Marcel Dib. A tel point que les supporters sont déjà au stade Vélodrome, en train de se faire vacciner pour ne pas rater le premier match de la saison 2021/2022.