Stade Toulousain : L’Argentin Santiago Chocobares attendu comme joker dans le sprint final

RUGBY Le jeune trois-quart centre Puma, vainqueur des All Blacks dès sa première sélection, est attendu à Toulouse pour renforcer un secteur en souffrance

Nicolas Stival

— 

Santiago Chocobares, l'un des grands espoirs du rugby argentin.
Santiago Chocobares, l'un des grands espoirs du rugby argentin. — Joel Carrett / AFP
  • Très démuni au poste de trois-quarts centre, le Stade Toulousain veut miser sur Santiago Chocobares.
  • L’entourage du jeune Puma indique à 20 Minutes que l’arrivée du joueur en France est imminente.

Leader du Top 14, toujours en course pour remporter la Champions Cup, le Stade Toulousain vit une saison faste. Cependant, avant d’aborder la dernière ligne droite vers la gloire, les coéquipiers d’Antoine Dupont et de Julien Marchand sont bien démunis au poste de trois-quarts centre, avec les absences longue durée de Tauzin, Bonneval et, plus récemment de Guitoune. Ils ont peut-être trouvé leur bonheur avec le jeune Argentin Santiago Chocobares (22 ans).

« Il est à l’ambassade [de France à Buenos Aires] », assurait ce vendredi à la mi-journée l’entourage du joueur, contacté par 20 Minutes. Une fois le visa obtenu, « il ne manquera plus que la visite médicale à Toulouse », poursuivait la même source. Le Stade Français, très chaud pour faire venir le joueur comme l’indique Midi Olympique, est donc sur le point de se faire doubler.

Bien plantée (1,88 m pour près de 100 kg), l’ancienne promesse de la franchise des Jaguares a connu des débuts fracassants avec les Pumas. Sa première sélection a coïncidé avec la toute première victoire de l’Argentine face à la Nouvelle-Zélande (25-15), le 14 novembre dernier à Sydney. Chocobares a enchaîné par une seconde cape, toujours comme titulaire, face à l’Australie (15-15), une semaine plus tard.

Il doit rejoindre Mallia

A Toulouse, il doit retrouver un compatriote, lui aussi trois-quart centre international. Débarqué en janvier comme joueur supplémentaire, Juan Mallia (24 ans) s’est rapidement blessé à un doigt. Le Stade devrait ainsi profiter de l’ouverture exceptionnelle d’une période de transferts par la Ligue nationale de rugby (LNR), du 9 au 30 avril pour se renforcer avec un joker médical.

Une mesure qui fait grincer quelques dents quant à l’équité sportive, mais qui a déjà fait la joie tout récemment du Racing 92 et de Pau. L’équipe francilienne a attiré plus tôt que prévu Gaël Fickou en provenance du Stade Français, alors que la formation béarnaise, en lutte pour le maintien, s’est offert l’ouvreur Elton Jantjies, champion du monde 2019 avec l’Afrique du Sud.