FC Barcelone : Sur le fil, Ousmane Dembélé délivre le Barça avant le clasico

FOOTBALL Grâce à un but d’Ousmane Dembélé, Barcelone a battu Valladolid et revient à un point du leader, l’Atlético Madrid

N.S. avec AFP
— 
Ousmane Dembélé félicité par le roi Messi en personne, après son but tardif et décisif contre Valladolid, lundi.
Ousmane Dembélé félicité par le roi Messi en personne, après son but tardif et décisif contre Valladolid, lundi. — Bagu Blanco/Pressinphoto/Shutterstock/SIPA

Un suspense digne de notre bonne vieille Ligue 1. A cinq jours du clasico sur la pelouse du Real Madrid, Ousmane Dembélé a offert la victoire lundi au Barça grâce à un but à la dernière minute contre le 16e de Liga, Valladolid. A l’issue de cette 29e journée, Barcelone revient à un point du leader, l’Atlético Madrid, et compte deux longueurs d’avance sur le Real.

Le champion du monde français a délivré les Catalans en reprenant du gauche un centre de Frenkie de Jong détourné par Ronald Araujo. Dix minutes plus tôt, il avait provoqué une faute qui avait valu un carton rouge direct à Oscar Plano (79e) pour un dangereux tacle par-derrière. Enfin épargné par les blessures, « Dembouz » est désormais à dix buts marqués cette saison (cinq en Liga, trois en C1 et deux en Coupe du Roi), et quatre passes décisives.

Les félicitations de Koeman

« Sa trajectoire cette saison est excellente : il a beaucoup progressé sur le plan physique, ça a été la clef de sa régularité, de pouvoir enchaîner beaucoup de matchs comme ça. Si ça ne tenait qu’à moi, oui, bien sûr que j’aimerais qu’il reste avec nous [après la fin de son contrat en 2022] », a lancé Ronald Koeman en conférence de presse d’après-match.

L’entraîneur néerlandais du Barça a toutefois reconnu avoir vu un Barça « un peu lent, fatigué, qui n’avait pas le contrôle du match ». Et qui aurait pu craquer dès la 9e minute, sur une tête de Kenan Kodro qui a heurté la barre transversale de Marc-André ter Stegen (9e). Heureusement, Dembélé était là.