Estelle Yoka-Mossely conserve sa ceinture IBO des poids légers

BOXE La Française a battu aux points l’Allemande Verena Kaiser ce vendredi soir à Nantes

20 Minutes avec AFP

— 

Estelle Yoka-Mossely conserve sa ceinture IBO des poids légers
Estelle Yoka-Mossely conserve sa ceinture IBO des poids légers — AFP

Estelle Yoka-Mossely, championne en titre IBO des poids légers, a conservé sa ceinture en battant aux points l’Allemande Verena Kaiser (98-92 - 97-93 - 98-92) vendredi soir à la H Arena à Nantes.

Le combat précédait celui de son mari Tony Yoka, qui vise une première ceinture chez les professionnels, contre le Belge Joel Tambwe Djeko pour le titre vacant de l’Union européenne.

Face à Estelle Mossely (28 ans, désormais neuf victoires en neuf combats), Verena Kaiser (28 ans, quatorze succès, dont six avant la limite, désormais deux défaites) a d’entrée voulu démontrer qu’elle n’était pas venue pour jouer les faire-valoir.

« Je n’ai pas voulu prendre de risque »

Mais c’était risqué, et c’était surtout s’exposer aux contres d’une Estelle Mossely qui ne prenait aucun risque se contentant d’attendre une faille dans la défense de l’Allemande. Cette tactique ne l’a pas empêchée de placer quelques directs du droit pour marquer son territoire et rappeler que la championne en titre, c’était elle. L’emprise de la championne olympique 2016 s’est faite plus évidente au fil des rounds, même si Kaiser a continué son pressing. Mais c’était pour l’honneur car Estelle Mossely savait depuis longtemps qu’elle avait victoire acquise.

D’ailleurs à peine descendue du ring elle le confirmera : « Je n’ai pas voulu prendre de risque, mais juste savoir si j’étais capable de respecter les consignes de mes coachs durant tout le combat. Ce fut le cas et pourquoi je suis contente. »