FC Nantes : « Je ne donnerai pas l’occasion à M.Kita de me virer », prévient Antoine Kombouaré

FOOTBALL Le nouvel entraîneur des Canaris a accordé une longue interview à « l’Equipe » deux semaines après son arrivée

J.L.

— 

Antoine Kombouaré a bien commencé sa mission sauvetage à Nantes.
Antoine Kombouaré a bien commencé sa mission sauvetage à Nantes. — JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP

Antoine Kombouaré ne s’en sort pas si mal pour ses débuts de pompier avec le FC Nantes, surtout si l’on compare avec l’intérim Domenech. Mais l’ancien coach du PSG ou de Lens est trop intelligent pour ne pas savoir que les quatre points récoltés en deux matchs ne lui donnent aucune garantie pour les mois qui viennent, comme il le confie à l’Equipe.

« Je sais qu’avant moi il y a eu 17 entraîneurs et qu’avec moi, demain, ça peut aller très vite. Ce n’est pas un souci, je connais la règle. Je ne suis venu que pour cinq mois, pour une mission bien précise. Aider mon club à rester en L1. Ça marche ? On repart pour un tour. Ça ne marche pas ? Je ne donnerai pas l’occasion à Monsieur Kita de faire ce qu’il sait faire, à savoir me virer. Parce que je ne serai déjà plus là. Et ce sera un échec pour moi ».

Kombouaré anticipe donc qu’il finira au moins la saison, ce qui n’est pas tout à fait gagné, vu le déroulé de la saison nantaise. Celui qui a joué près de 200 matchs avec le club dans les années 1980 prévient, il ne faut de toute façon pas s’attendre à des beaux discours sur l’identité de jeu et la tradition locale : « Je me l’interdis. Suaudeau, Denoueix, Arribas, ce sont eux qui ont construit ce club, qui ont mis en place cette philosophie de jeu. Nous, on est des nains, c’est interdit de comparer. On fait un autre métier ».