OM : Le club dégaine une « agora » pour les « amoureux de l’OM » et contre les « bandes violentes »

FOOTBALL L’Olympique de Marseille lance l' « Agora OM », une concertation « pour que les amoureux du foot et de l’OM se réapproprient le terme de supporter capté par des bandes violentes »

Adrien Max

— 

La direction de l'OM va lancer « l'Agora OM » contre les « bandes violentes ».
La direction de l'OM va lancer « l'Agora OM » contre les « bandes violentes ». — LIONEL URMAN/SIPA

Pas sûr que ce genre d’initiative tende à l’apaisement avec les supporters.L'Olympique de Marseille a annoncé ce lundi par communiqué le lancement de « l’Agora OM ». Il s’agit d’une « grande initiative de concertation avec les supporteurs, en lien avec la direction du club ».

Enfin une prise en compte de la ferveur des virages du stade Vélodrome ? Et bien non puisque cette « Agora OM » s’adresse « à tous les amoureux du foot et de l’OM pour se réapproprier le terme de supporter pour que celui-ci ne soit plus capté par des bandes violentes », poursuit le club.

Courrier de mise en demeure

Cette initiative impulsée par le président Jacques-Henri Eyraud et mené par Hugues Ouvrard, directeur général, est donc une réponse aux incidents survenus à la Commanderie le 30 janvier dernier. « Au moment où ont été entamées différentes procédures judiciaires à l’encontre des éléments violents qui s’en sont pris au centre d’entraînement Robert Louis-Dreyfus le week-end du 1er février, qui ont mis en danger l’ensemble des salariés de l’OM présents sur site, ce projet vise à rendre le supportérisme à tous les amoureux de l’Institution OM et de ses valeurs d’exigence et de respect, de non-violence et de diversité », explique l’OM. Un courrier de mise en demeure a également été envoyé aux supporteurs ultras « affirmant [la] volonté [du club] de mettre fin à ces pratiques ».

Une annonce qui a vivement fait réagir les supporteurs sur les réseaux sociaux, dénonçant une nouvelle « provocation » de la part de la direction de l’OM.