Lens-Rennes : La stat’ de mammouth de Jonas Martin au milieu d’un match sans saveur

FOOTBALL Les hommes de Julien Stéphan ont pris un point sur la pelouse de Bollaert samedi soir

Camille Allain
— 
Le milieu de terrain du Stade Rennais Jonas Martin a récupéré 17 ballons samedi lors du match à Lens.
Le milieu de terrain du Stade Rennais Jonas Martin a récupéré 17 ballons samedi lors du match à Lens. — Damien Meyer / AFP
  • Le Stade Rennais a concédé un triste match nul samedi soir face au RC Lens.
  • Au milieu de cette rencontre bien terne, le milieu de terrain rennais Jonas Martin a livré une grosse prestation, récupérant 17 ballons, un record en Ligue 1 cette saison.
  • L'ancien Strasbourgeois a connu des débuts difficiles depuis son arrivée en Bretagne, notamment en raison d'une longue blessure. 

Sa dernière titularisation en Ligue 1 remontait au 13 septembre et une victoire pleine de buts acquise à Nîmes (4-2). Samedi soir, le retour de Jonas Martin dans le onze de départ du Stade Rennais n’a pas donné lieu à un grand spectacle, loin de là. Au milieu d’un match nul d’un ennui mortel concédé face au RC Lens (0-0), le milieu de terrain rouge et noir a pourtant livré une prestation de haute volée. Titularisé en l’absence de Clément Grenier et Steven Nzonzi, blessés, l’ancien Strasbourgeois a récupéré la bagatelle de 17 ballons. D’après le journaliste d’Opta qui a fait les comptes, aucun autre joueur de Ligue 1 n’aurait fait aussi bien cette saison. Pour comparaison, la prestation décrite comme « tentaculaire » par nos confrères de L’Equipe de Ngolo Kanté face à la Suède en Ligue des nations s’était soldée par 13 ballons récupérés par le Français.

Samedi soir, l’ancien milieu de terrain du RC Strasbourg a sans doute livré son meilleur match depuis son arrivée en Bretagne en 2019 avec 86 ballons touchés, 72 passes, dont 37 dans le camp adverse. Un match pourtant bien terne collectivement que Jonas Martin a terminé par un échange d’amabilités avec Yannick Cahuzac. Le Lensois n’était pas loin de l’expulsion quand il a porté un très léger coup de tête au visage du Rennais en toute fin de match.

La bonne prestation du Rennais n’aura pas permis aux hommes de Julien Stéphan de se sortir de leur mauvaise passe. Tenus en échec par Lorient mercredi, les Bretons étaient venus dans un inhabituel 5-3-2 pour défier un RC Lens fatigué et sans idée en l’absence de son maître à jouer Gaël Kakuta. « C’est un match où les organisations défensives ont pris le pas sur les animations offensives. C’était un match assez tactique, fermé, mais dans le jeu on a les meilleures occasions, même s’ils ont une triple occasion en début de match. On a été très solides et bien organisés sur le plan défensif », a déclaré Julien Stéphan à l’issue de la rencontre. Son équipe n’avance plus et reste cinquième mais a vu le quatuor de tête s’échapper.

Une première saison gâchée

Titulaire pour la première rencontre de la saison à Lille, Jonas Martin avait progressivement disparu des plans de Julien Stéphan avant d’être victime d’une légère blessure en décembre. De retour dans le groupe depuis janvier, le milieu de terrain défensif était entré en jeu mercredi face à Lorient. Une première depuis un match à Séville en octobre.

Arrivé en septembre 2019 en provenance du RC Strasbourg, Martin n’avait participé qu’à trois matchs de championnat pour sa première saison en raison d’une très longue blessure à la cuisse où il avait rechuté. Ces 90 minutes disputées samedi marqueraient-elles la fin des galères pour lui ? On lui souhaite.