Le milieu de terrain du Stade Rennais Clément Grenier, ici lors de la défaite face au LOSC, le 24 janvier 2021 au Roazhon Park.
Le milieu de terrain du Stade Rennais Clément Grenier, ici lors de la défaite face au LOSC, le 24 janvier 2021 au Roazhon Park. — David Vincent/AP/SIPA

FOOTBALL

Rennes-Lille : Le Stade Rennais défend Grenier après sa sortie contre l’arbitrage

Camille Allain

Le milieu de terrain était remonté dimanche soir lors de l’interview de bord de terrain après la défaite concédée contre le Losc

« Clément s’est emporté. Il s’est tout de suite calmé dans le vestiaire. » La précision du service com du Stade Rennais, lâchée alors qu’il ne restait plus grand monde dans la salle de presse, a son importance. Une heure plus tôt, son milieu de terrain Clément Grenier avait curieusement dégoupillé lors de l’interview d’après-match de Canal+, dézinguant l’arbitrage d’Eric Wattellier juste après la défaite 1-0 concédée face au Losc : « Il parle mal, dit des choses qui sont agressives durant la rencontre alors que nous, nous sommes concentrés sur notre match. Il me dit pendant tout le match qu’il arbitrera contre nous ».

Une sortie aussi remarquée qu’incompréhensible. Si le match a été régulièrement haché par les fautes, on était bien loin du scandale arbitral dépeint par l’ancien Lyonnais. En première mi-temps, Clément Grenier avait écopé d’un carton jaune logique pour avoir contesté un coup de sifflet, il est vrai très sévère, à son encontre. Dimanche, l’arbitrage avait même permis de sauver les Rennais d’un penalty pour un hors-jeu très limite de Jonathan David au départ de l’action.

« C’est le football. Il faut passer à autre chose »

Des décisions que les deux entraîneurs ont refusé de commenter à l’issue de la rencontre. De son côté, le capitaine Hamari Traoré a tenu à relativiser : « Clém, c’est un compétiteur comme nous tous. Dans le match, il peut y avoir des échanges mais il n’y a pas à faire de polémique. C’est le football. Il faut passer à autre chose. »

L’autre chose pour Rennes, ce sera un déplacement à Marseille, samedi. A l’aller, le match avait été hyper tendu et le milieu olympien Pape Gueye avait été expulsé par Clément Turpin. Battus, les Marseillais, André Villas Boas en tête, avaient ouvertement critiqué l’arbitre. Chacun son tour.

Interrogé par L’Equipe, le directeur technique de l’arbitrage Pascal Garibian estime « qu’à aucun moment, M. Wattellier n’a manqué de respect à Clément Grenier ou tout autre joueur », précisant qu’il tient à disposition les enregistrements des échanges de l’arbitre du match.

Cette petite polémique aura permis à certains de rappeler qu’il serait utile de s’inspirer du rugby pour diffuser les propos de l'arbitre en direct à la télévision.