OM : « J’ai mis mon like », André Villas Boas valide un post énigmatique (ou pas) de Dimitri Payet

FOOTBALL André Villas Boas est revenu en conférence de presse sur la réaction de Payet après son but mercredi lors de la victoire contre Montpellier (3-1)

Adrien Max

— 

Dimitri Payet, regard rageur après son but avec l'OM.
Dimitri Payet, regard rageur après son but avec l'OM. — Daniel Cole/AP/SIPA

Dimitri Payet est colère. Le milieu de terrain de l'Olympique de Marseille était remplaçant mercredi soir lors de la victoire contre Montpellier (3-1). Rentré en deuxième mi-temps, il n’a eu besoin que de sept minutes pour inscrire le but du 2-1, sur une jolie action. L’occasion rêvée de montrer sa déception à André Villas Boas. Le Réunionnais a mimé un geste de folie avec ses mains près de sa tempe, et certains ont même pu lire sur ses lèvres « t’y es un fou toi, t’y es fou », regard noir vers son banc de touche.

Jeudi, il a récidivé avec un post sur les réseaux sociaux où il est écrit : « G : 17 A : 15 ». S’agit-il de ses statistiques sous l’ère André Villas Boas ? Il a en tout cas démenti qu’il s’agissait d’une réponse chiffrée à son coach. Interrogé en conférence de presse sur ces réactions, le Portugais a relativisé. « Je n’ai pas besoin de parler à Dim tous les jours. Les passes décisives, les buts, c’est précisément ce que l’on attend de lui. J’ai vu son post Instagram et j’ai mis mon like parce que c’est ce dont on a besoin. C’est un compétiteur, je veux qu’il retrouve le même niveau que la saison dernière et on travaille à ça, lui comme moi », a-t-il expliqué.

Dimitri Payet sera-t-il titulaire samedi contre Dijon (21 heures) ? Peut-être. Pour ce match, AVB sera privé de Jordan Amavi, et de Luis Henrique (positif au Covid-19). Quant à Morgan Sanson ? « C’est du 50-50 », annonce le coach.