Handball : Philippe Bana élu président de la Fédération, Olivier Girault nettement battu

ELECTIONS Le DTN l’a emporté avec une avance confortable devant Jean-Pierre Feuillant et l’ancien capitaine des Experts en 2008

J.L. avec AFP

— 

Philippe Bana veut faire la bascule de DTN à président de la Fédération de handball.
Philippe Bana veut faire la bascule de DTN à président de la Fédération de handball. — GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP

Philippe Bana sera le prochain président de la Fédération française de handball, l’emblématique directeur technique national depuis plus de vingt ans ayant remporté l'élection samedi face à ses concurrents Olivier Girault et Jean-Pierre Feuillan.

Le pari de Girault n’a pas fonctionné

Bana, 63 ans, succède à Joël Delplanque, qui ne se représentait pas après trois mandats successifs. La liste « Handball 2024 Jouons collectif » emmenée par Philippe Bana a recueilli 58 % des suffrages, devant celle du vice-président de la FFHandball Jean-Pierre Feuillan (32 %). Olivier Girault, capitaine de l'équipe de France championne olympique en 2008 et ancien président de Ligue nationale, a obtenu 10 %.

Les 25 membres de la liste de Philippe Bana seront majoritaires au Conseil d’administration et procéderont à l’élection du nouveau président lors d’un CA dans l’après-midi. Le nouveau président de la FFHandball sera élu pour un mandat de quatre années, incluant ainsi les Jeux olympiques de Tokyo-2020 reportés, et les JO de Paris-2024 à domicile.

Cette élection s’est déroulée à distance, en raison de la pandémie de Covid-19, alors qu’elle était initialement prévue à Pau. Philippe Bana va se trouver face à un défi de taille : récupérer les 10 à 15 % de licenciés qui manquent par rapport à la saison passée (la Fédération compte près de 500.000 licenciés), une chute qui s’explique en grande partie par la crise sanitaire liée au Covid-19.