France-Suède : Les Bleus terminent le dernier rassemblement de l'année sur une bonne note... Revivez le match en live

FOOTBALL L'équipe de France s'est imposée 4-2 contre la Suède, mardi soir au Stade de France

Aymeric Le Gall

— 

Giroud a inscrit ses 43e et 44e but en Bleu mardi soir.
Giroud a inscrit ses 43e et 44e but en Bleu mardi soir. — FRANCK FIFE / AFP

22h45 : >> On remballe, terminez vos verres les amis. Merci à toutes et à tous d'avoir été avec nous ce soir. Bonne fin de soirée, à très vite ! 

95': BASTA ! L'équipe de France termine ce rassemblement par une belle victoire contre la Suède au Stade de France. 

94': Coman qui finit dans le but vide après la montée du gardien suéfois sur coup franc ! Bon ben voilà, merci messieurs, 4-2 c'est propre, rien à dire. 

90': Même si ça compte pour du beurre, ça serait con de s'en prendre deux en fin de match. Allez messieurs, un dernier petit effort svp. 

86': Ahahah c'est formidable, à CHAQUE FOIS qu'on écrit un truc, c'est l'inverse qui se produit dans la foulée. Donc voilà, but de la Suède. 

84': Les Suédois ont lâché. Y'a clairement de la place pour en rajouter un petit quatrième histoire de fignoler le tableau. 

81': Euh... C'est moi ou l'Allemagne est en train de s'en manger 5 contre la Roja ? Chaud.

79': Pourtant je peux vous jurer qu'on n'a pas toujours été tendre avec lui à 20 Minutes (ça lui fait une belle jambe, on est d'accord), et je pense que globalement c'était mérité vu les non-prestations qui étaient les siennes pas le passé, mais là Rabiot a clairement franchi un cap dans la tête. Taille patron ces derniers temps. 

77': Sortie de Rabiot, l'immense gagnant de ce dernier rassemblement tricolore de l'année. Entrée en jeu de Nzonzi. 

73': Quelle remise en retrait de la poitrine de Giroud pour Griezmann, miam ! La volée du Barcelonais passe au dessus de la barre, sinon c'était le but de la soirée. 

69': Giroud aime les stats, en voici une qui va lui faire plaisir. 

 

66': Il se relève sans broncher, warrior. 

65' : Aïe, Kimpembe est très, très mal retombé sur le coccyx.

63': 44 buts pour Giroud, donc. Quel homme. 

61' : On ne devait pas être loin du premier ballon touché par Kyky, le killer. 

59': CELLE-LA ELLE EST AU FOND !!! Olivier Giroud catapulte un centre millimétré de Mbappé au fond des filets, la France prend le large. 

 

56' : Touché sur un tacle suédois, Marcus Thuram va céder sa place à un petit jeune qui monte. Taylor Moore de son prénom si j'en crois mes fiches. 

55': Pas dégueux non plus ce retour de Rabiot pour tuer dans l'oeuf un contre suédois. 

52': GIROUD CELLE-LA ETAIT CADEAUUUUUU !!! Le joueur de Chelsea manque la lucarne d'un cheveu après une nouvelle galette de Sissoko côté droit. C'est pas le genre de la maison de rater une telle tête pourtant... 

49': Désolé, je terminais de manger. Qu'on se rassure, il ne s'est rien passé de dingue depuis le retour des vestiaires. 

46': C'est reparti. Deux changements côté tricolores, Varane est remplacé apr Zouma Hernandez cède sa place à gauche à Lucas Digne. 

45': Allez, c'est la mi-temps. Bon ben vu comment c'était mal barré, on ne s'en sort pas trop mal avec ce petit 2-1 pour l'équipe de France. On se retrouve dans un petit quart d'heure. 

 

44': Allez, un peu d'auto-promo 20 Minutes

 

42' : Bon je ne peux plus me retenir, je le dis : je kiffe Marcus Thuram. Et ça n’a rien à avoir avec ma sympathie pour le club champêtre de Guingamp. Enfin, un peu peut-être mais il faut bien l’avouer, quelle entrée en matière en Bleu les enfants !

38': Le scud de Rabiot qui oblige Olsen à claquer le ballon au dessus de la barre ! Ils sont chauds nos Bleus, ça fait plaiz. 

35': BENJAMIN PAVAAAAAAARD !!!! Je m'excite sur le Bavarois, mais c'est Thuram qui éclabousse de classe sur cette action avec un festival de technique dans les petits espaces face au but. Sa frappe est contrée, dommage, et Pavard, seul à droite, est là pour placer une petite volée exter très honnête. 

32' : C’est clairement pas Lisbonne ce soir... Mais on ne peut pas en vouloir aux joueurs. D’un côté une équipe déjà qualifiée et assurée de terminer première de son groupe, de l’autre une qui joue sa survie en Ligue A. Fatalement, tu vas moins dans les duels, tu pousses moins sur les jambes. Ce sont des hommes avec un grand H, voilà tout (Bac +5 de philo mon pote). 

26': Les Suédois ont beaucoup plus de mal à ressortir de leur moitié de terrain (pour les futur(e)s journalistes sportifs-sportives qui nous lisent, ceci est un exemple de commentaire qu'on met quand on a rien d'autre à écrire). 

22': La VAR est formelle. 

 

19': 43e but en Bleu pour Giroud si je ne m'abuse. Tremble Titi (et tes 51 pions), tremble ! 

16': OLIVIER GIROUUUUUUD KESKIA !!!! La France n'aura pas eu le temps de vraiment douter, joli contre tricolore orchestré par Grizou, décalage à gauche pour Thuram qui sert Giroud en retrait. Le futur-ex de Chelsea ouvre son pied gauche et trompe Olsen. 

14': Faut croire que DD n'a pas le monopole de la chatasse. 

 

13': Demi-flop Pavard, la volée est topée, ça part vers la ligne de touche. 

12': Le centre parfait de Sissoko et la bon coup de boule de Giroud ! Le gardien est dessus mais c'est la première vraie occase tricolore ce soir et ce n'est vraiment pas passé loin. 

 

11': Tête, ou plutôt épaule de Giroud, le gardien suédois capte le ballon malgré la pression de Pogba. 

9': Je vais être très honnête avec vous, j'écrivais sur l'ordi au moment du départ de l'action suédoise, je n'ai donc pas vu ce qu'on a raté. Mais Nico, mon collègue au stade, m'envoie ça à l'instant: «C'est quoi ce décalage sur le côté gauche au départ de l'action ? Je ne comprends pas comment on est hors de position comme ça alors qu'il n'y pas de danger». A priori on a merdé quelque part, donc. 

6': But de raccroc (pointard dévié par Varane dans ses filets) mais but quand même. A ce qu'il paraît DD est fou, "c'est pas possible de se faire passer dans l'axe comme ça" a-t-il braillé depuis le banc selon M6. 

5': WHAAAAAAT BUT POUR LA SUEDE... 

4': Première passe mal ajustée de Sissoko. On ne va pas s'acharner, mais son match en Finlande l'oblige ce soir à haussser son niveau. 

2': Une petite minute de jeu et j'ai envie de m'enflammer en vous disant que l'équipe de France montre déjà des choses intéressantes dans les mouvements et le jeu au sol. 

1': Vamoooooooooooooos ! 

20h40 : Les joueurs arrivent sur la pelouse. Par contre le « on va vous laisser profiter de l'entrée des joueurs » du commentateur de M6 (comprendre : on se tait et on écoute) pour un match à huis-clos à Saint-Denis, bon...

20h35: Et pour être tout à fait complet, sachez que la Suède joue sa place en Ligue A de la Ligue des nations. On devrait donc avoir une vraie opposition face à nous. C'est toujours bon à prendre. 

20h30 : Thuram titu, Rabiot rempile après son super match à Lisbonne, Giroud va avoir une chance de montrer à DD qu'il est toujours. Voilà ce que je retiendrais de cette compo ce soir. Ah oui, et Mbappé est sur le banc. Tuchel doit probablement danser nu autour de l'Arc de Triomphe à l'heure où on écrit ses lignes. 

 

20h25 : Et comme il était lancé, Julien a aussi évoqué ce sujet en direct avec la ministre déléguée aux sports. Comme ça on aura été le plus complet possible et on va pouvoir passer aux compos de ce soir.

 

20h20 : Alors, ce n’est pas du foot, mais le sujet de la (sur) vie du sport dans sa globalité était au centre de la réunion du jour avec les pontes de l’Etat. Julien, notre journaliste au service des sports, vous a résumé tout ça dans ce papier. Je vous conseille d’y jeter un œil (si et seulement si la vaisselle est faite et que les mômes sont couchés).

 

20h05 : Comme d’hab, atelier lecture pour être au point avant le match. Cette fois-ci, on a été obligé de se demander si Didier n’avait pas trouvé son onze-type après la victoire au Portugal, à une ou deux exceptions près.

 

20h : Saluuuuuuut la famille ! Bienvenue pour ce dernier match des Bleus avant le vaccin (ch'Allah). Prenez place, on se retrouve dans une petite demi-heure. 

Trois matchs des Bleus en une grosse semaine dont deux matchs qui ne comptent pour rien ou presque… On a connu programme plus sexy, n’est-il pas ? Dit comme ça, on risque de vous donner envie d’opter pour Dikkenek sur TFX. Mais détrompez-vous, ce France-Suède revêt quand même pas mal d’intérêts sur le papier. En premier lieu, on a hâte de voir si la masterclass (oui, oui, n’ayons pas peur des mots) de samedi face au Portugal n’était qu’un coup d’un soir ou si les Bleus ont encore leur modjo. Ensuite, il s’agira d’éviter un deuxième revers de rang à la maison, après le non-match face à la Finlande la semaine dernière. Enfin, mais ça c’est peut-être à titre purement personnel, mais n’aurait-on pas envie de voir ce que va donner Marcus Thuram côté gauche, qui mine de rien aura joué deux de ses trois premiers matchs en Bleu dans la peau d’un titulaire. Intéressant face aux Finlandais, l’ancien Guingampais a une nouvelle belle carte à jouer ce soir.

>> Rendez-vous sur les coups de 20h30 pour lancer cette dernière soirée tricolore avant mars prochain.