Argentine : Huit jours après son opération, Maradona a quitté l’hôpital

LEGENDE L’ex-champion de football a été opéré avec succès d’un hématome à la tête

20 Minutes avec AFP
— 
Huit jours après son opération, Maradona a quitté l’hôpital — 20 Minutes

Ses fans sont rassurés, même si la star n’est pas complètement guérie. Après huit jours d’hospitalisation, l’ex-champion de football argentin Diego Maradona a quitté mercredi la clinique de la banlieue nord de Buenos Aires. Il y a été opéré avec succès d’un hématome à la tête. La légende argentine a quitté l’établissement à bord d’une ambulance, sans faire aucune déclaration.

Un convoi de supporters

Preuve de la ferveur que suscite toujours Maradona dans son pays, le véhicule a été suivi par un convoi d’automobiles de supporters, alors que des dizaines d’entre eux sont restées des jours entiers devant la clinique brandissant des photos de la star ou chantant pour la soutenir. Une heure auparavant, le médecin personnel de Diego Maradona, le Dr Leopoldo Luque, avait publié sur son compte Instagram une photo le montrant au côté de son célèbre patient dont la tête était barrée d’un large pansement.

Diego Maradona, 60 ans, pourrait poursuivre sa convalescence dans une maison à Tigre, à 30 km au nord de Buenos Aires, dans un condominium proche du domicile de sa fille Giannina. Cette dernière est une des cinq enfants reconnus de l’ancien joueur. « L’idée est que Diego soit entouré par les personnes qui lui sont les plus proches car ce sont les liens qui pourront l’aider à se rétablir, en plus du suivi psychologique et médical », avait déclaré lundi à la presse Carlos Diaz, psychologue et membre de l’équipe médicale qui soigne l’ancien footballeur. Dans la matinée, l’avocat de Diego Maradona, Matias Morla, avait indiqué que son client « traversait peut-être le moment le plus difficile de sa vie ».

Des difficultés liées à sa consommation d’alcool

Le champion du monde 1986 avait été hospitalisé pour de l’anémie et de la déshydratation le 2 novembre à La Plata, une ville située à 60 km de Buenos Aires et dont il entraîne le club local. Un scanner avait alors révélé la présence d’un hématome sous-dural, une poche de sang formée sous la boîte crânienne. Cela avait entraîné son transfert dans une clinique privée d’Olivos où il a été opéré le lendemain avec succès. Cependant, pendant la période postopératoire, l’ancien N. 10 a connu des difficultés liées à un syndrome d’abstinence, en lien avec sa consommation d’alcool et de somnifères, selon le Dr Luque, justifiant la durée d’hospitalisation de son patient, malgré une guérison « étonnante » après l’intervention.