Vuelta : Double vainqueur d’étape en Espagne, David Gaudu « rêve de gagner le Tour de France »

CYCLISME David Gaudu a des ambitions pour la suite de sa carrière

W.P

— 

Coeur avec les doigts
Coeur avec les doigts — Kiko Huesca/EFE/SIPA

Deux victoires et une 8e place au général sur la Vuelta, David Gaudu va bien, merci pour lui. Enfin, a-t-on envie de dire. Vainqueur du Tour de l’Avenir en 2016, le bras droit de Thibaut Pinot est-il en train de franchir le cap censé le conduire vers les sommets qui lui sont promis depuis son arrivée dans le peloton professionnel ? Son excellent Tour d’Espagne va dans ce sens. Il faudra cependant confirmer en 2021 et ça tombe bien car le coureur de la Groupama-FDJ ne manque pas d’ambitions, comme il l’a confié au Parisien après l’arrivée à Madrid.

« On a le droit d’avoir des rêves. Alors, oui je le dis : je rêve de gagner le Tour. Y arriverai-je ? C’est une autre histoire. Mais j’ai envie d’essayer », a déclaré, enthousiaste, David Gaudu. Breton comme Hinaut, le jeune Français ne se laisse pas distraire par les comparaisons (« plein de gens ont eu cette étiquette avant moi et d’autres l’auront encore derrière ») à l’exception de celles avec la génération des Pogacar, Evenpoel et Bernal.

« On m’a demandé si on [lui et l’Espagnol Marc Soler] n’était pas les symboles d’une génération qui a perdu sa place devant l’émergence d’Evenepoel, de Pogacar ou de Bernal. C’est blessant et cela pique au vif. Comme si, à 24 ans, j’étais déjà à la poubelle. Je me suis senti dénigré […] Mais ma progression n’est pas finie ! » Charge à lui de le prouver l’année prochaine.