OM-Girondins de Bordeaux : « Pour moi c’est un doublé », Jordan Amavi en très grande forme avant la Ligue des Champions

FOOTBALL L’Olympique de Marseille a battu les Girondins de Bordeaux 3-1, samedi soir au stade Vélodrome, notamment grâce à un très bon Jordan Amavi

Adrien Max

— 

Jordan Amavi, buteur contre Bordeaux, entouré de ses coéquipiers après son but.
Jordan Amavi, buteur contre Bordeaux, entouré de ses coéquipiers après son but. — Christophe SIMON / AFP
  • L’Olympique de Marseille a battu les Girondins de Bordeaux samedi 3-1 au stade Vélodrome pour la 7e journée de Ligue 1.
  • Jordan Amavi a marqué un but et le défenseur est à l’origine d’un second.
  • Sifflé et conspué par tout le stade Vélodrome il y a un an, Jordan Amavi revient est en très grande forme avant de commencer la Ligue des champions.

Au stade Vélodrome,

Le retour en état de grâce. L'Olympique de Marseille s’est imposé tranquillement samedi soir 3-1 face aux Girondins de Bordeaux au stade Vélodrome pour la 7e journée de Ligue 1. Si Florian Thauvin a lancé la soirée en fanfares avec une « spéciale Thauvin », de 25-30 mètres, l’OM peut remercier Jordan Amavi pour son « presque doublé ».

Il a mis l’OM à l’abri lors du début de seconde période avec une magnifique tête lobée (54e). « Quand j’étais à Nice, Claude Puel me mettait dans cette position sur coups de pied arrêtés, et il me demandait de toujours dévier les ballons. Cette saison-là avec Nice, j’avais mis quasiment le même but, déjà contre Bordeaux. Donc c’était fait exprès, ce n’est pas un pur hasard », a expliqué Jordan Amavi après match dans une vidéo diffusée par le club.

« Pour moi c’est un doublé »

Quelques minutes plus tard, il déboulait sur son côté gauche pour frapper à ras de terre, une frappe non cadrée, donc attribuée au défenseur bordelais Pablo (64e) qui l'a dévié dans ses filets. Pas de doublé donc, sauf pour l’intéressé. « Pour moi je le compte, pour moi c’est un doublé… Non je rigole ! Non ils ne me l’accordent pas, ce n’est pas grave. C’est quand même un but qui fait du bien à l’équipe, donc c’est l’essentiel », a plaisanté le défenseur Marseillais, tout sourire.

A l’aube de disputer son premier match de Ligue des champions, Jordan Amavi a reconnu être « dans un bon mood en ce moment ». Un avis partagé par André Villas Boas. « Il est incroyable, il a déjà fini la saison dernière à haut niveau, il a une confiance extrême, il défend bien, il saute bien en l’air, il joue bien des deux pieds, il va vite », a listé le technicien portugais. Le défenseur Marseillais avait déjà été très bon lors du match nul concédé par son équipe réduite à 10 à Lyon (1-1) lors de la dernière journée.

« On a faim d’Europe »

Une renaissance après un long passage à vide il y a quasiment un an, après son remplacement à la mi-temps face à Rennes fin septembre 2019. Sifflé et conspué par tout le Vélodrome, Jordan Amavi avait été « préservé » par Villas Boas pendant un petit mois avant un retour convaincant de l’ancien Niçois. Concurrencé pour la première fois cette saison par l’expérimenté Yuto Yagatomo, Jordan Amavi prouve qu’il mérite sa place, malgré son carton rouge reçu après une altercation avec Kurzawa.

Une bonne nouvelle pour l’Olympique de Marseille avant de retrouver la Ligue des champions, source de motivation supplémentaire pour Amavi. « C’est la plus belle des compétitions, avec l’équipe on a envie de faire belle figure en ligue des Champions. On va faire le nécessaire pour bien se reposer et préparer ça. Personnellement c’est magnifique de la jouer, d’autant plus avec l’OM. On a faim d’Europe », prévient le défenseur. Une nécessité pour ne pas se faire croquer par l’offensive équipe de l’Olympiakos, mercredi pour le grand retour de l’OM en C1 depuis sept ans.