Lens-ASSE : Le promu lensois s’installe sur le podium et pense déjà au derby contre Lille

FOOTBALL Les Sang et Or se sont imposés logiquement samedi face à Saint-Etienne (2-0)

Francois Launay

— 

La joie des Lensois après leur victoire contre Saint-Etienne
La joie des Lensois après leur victoire contre Saint-Etienne — Michel Spingler/AP/SIPA
  • Vainqueur de Saint-Etienne samedi, le RC Lens s’installe provisoirement en deuxième position en Ligue 1.
  • Avec 13 points pris sur 18 possibles, le promu artésien réalise un épatant début de saison.
  • Le meilleur moyen de préparer le derby contre le voisin lillois qui aura lieu le 18 octobre au stade Pierre Mauroy.

Le match n’aura lieu que dans deux semaines mais il est déjà dans toutes les têtes. Revenu en Ligue 1 cette saison, le RC Lens va retrouver son voisin lillois dans un derby où les Sang et Or pourront regarder leur adversaire les yeux dans les yeux. « On sait que le derby face à Lille est très important. Mais ce sont eux qui auront la pression », lâche d’emblée Florian Sotoca,​ l’attaquant lensois.

Il faut dire que le RC Lens n’aura pas grand chose à perdre au vu de son statut actuel. Vainqueur samedi (2-0) d'un Saint-Etienne rapidement réduit à neuf, le club artésien fait un drôle de co-leader. Invaincu depuis la première journée et une défaite à Nice (2-1), le promu vient de prendre 13 points sur 15 possibles. A la surprise générale ou presque.

Un mix réussi de plusieurs ingrédients

« Pour un promu, c’est beau d’avoir 13 points sur 18 mais il ne faut pas se relâcher et garder cet état d’esprit On est surpris sans être surpris car on sait qu’on a de la qualité dans cet effectif. C’est tout sauf immérité. On ne le doit qu’à nous-même », se réjouit Sotoca.

Une réussite qui s’explique par plusieurs ingrédients. « J’ai un très bon groupe de joueur ; il y a eu un bon recrutement, un vrai travail de réalisé avec le staff et l’adhésion des joueurs qui se donnent à fond dans les principes. On n’a pas volé les points qu’on a obtenus même si je n’avais pas anticipé ces 13 points », reconnaît Franck Haise, le coach lensois.

Mais n’allez pas croire non plus que le Racing vise déjà autre chose que le maintien. « Ce n’est pas parce qu’on est 2e qu’on va s’enflammer et se prendre pour d’autres. On est un groupe qui ne va pas lâcher et on ne lâchera pas », prévient Sotoca. Message envoyé au voisin lillois.