Mort de Navid Afkari : L’UE condamne « dans les termes les plus forts » l’exécution du lutteur

IRAN Le jeune lutteur iranien a été exécuté samedi

W.P, avec AFP

— 

Des manifestants sont rassemblés devant l'ambassade d'Iran à Londres pour protester contre l'exécution du lutteur Navid Afkari en Iran, le 12 septembre 2020.
Des manifestants sont rassemblés devant l'ambassade d'Iran à Londres pour protester contre l'exécution du lutteur Navid Afkari en Iran, le 12 septembre 2020. — JUSTIN TALLIS / AFP

L’exécution du lutteur iranien Navid Afkari a suscité un vif émoi à travers le monde, et l'Union européenne n’a pas manqué de dire sa révolte face à la mise à mort du jeune homme, accusé du meurtre d’un fonctionnaire lors de manifestations contre le gouvernement, il y a deux ans.

« L’UE condamne dans les termes les plus forts cette exécution », a déclaré un porte-parole de la Commission européenne, Peter Stano, dans un communiqué.

Inhumain

« Les droits de l'homme restent un élément central de notre engagement avec l’Iran. Nous continuerons à dialoguer avec les autorités iraniennes sur cette question, notamment par l’intermédiaire de la représentation locale de l’UE à Téhéran, ainsi que sur des cas individuels tels que cette récente exécution », a-t-il ajouté.

« L’UE est opposée à la peine de mort en toutes circonstances et dans tous les cas sans exception », a rappelé Peter Stano. « Il s’agit d’un châtiment cruel et inhumain, qui n’a aucun effet dissuasif et qui représente un déni inacceptable de la dignité et de l’intégrité humaines », a-t-il estimé.

« Parodie de justice »

L’organisation de défense des droits humains Amnesty International avait dénoncé samedi l’exécution « secrète » de Navid Afkari, la qualifiant de « parodie de justice » après un procès « manifestement inéquitable ».

Le chef de la diplomatie américaine Mike Pompeo s’était également indigné contre cette exécution « cruelle ». Le hashtag en persan #Navid_Afkari avait été largement partagé sur Twitter pour soutenir le jeune homme et s’opposer à son exécution.