FC Barcelone : « On a été une équipe très faible », attaque Lionel Messi

FOOTBALL Le patron n'est pas content, et on sait que ce n'est jamais sans conséquence au Barça

N.C.
Lionel Messi défait lors de Barcelone-Osasuna, le 16 juillet 2020.
Lionel Messi défait lors de Barcelone-Osasuna, le 16 juillet 2020. — Joan Monfort/AP/SIPA

Attention, Lionel Messi n’est pas content. Et ce n’est jamais sans conséquence au Barça. Déchus de leur titre par le Real Madrid jeudi soir, les Catalans ont, en plus, subi une défaite qui fait tâche contre Osasuna. Symbole d’une saison où ils ne se sont jamais montrés souverains. « On ne voulait pas finir de cette manière, mais ça résume un peu toute notre année : on a été une équipe très irrégulière, très faible, battue à l’intensité ou à l’envie, qui encaisse facilement, a lâché Messi après la rencontre. On a perdu beaucoup de points là où on n’aurait pas dû en perdre. »

Setien plus fragilisé que jamais 

L’attaque est violente. On n’a pas l’habitude d’entendre l’Argentin élever la voix en public comme ça. « Il faut faire une autocritique, à commencer par les joueurs, mais une autocritique globale, a-t-il poursuivi. C’est bien que le Real gagne tous les matchs, et il a son mérite. Mais nous sommes le Barça et nous avons l’obligation de gagner tous les matchs. Je l’ai déjà dit il y a un moment, mais si on continue de cette manière, ce sera très difficile de gagner la Ligue des champions. »


Les Barcelonais ont désormais trois semaines pour se reposer et revenir en forme pour affronter Naples, en 8e de finale retour de C1. Auteur d’un nul 1-1 en Italie à l’aller, ils sont en position de force pour accéder au Final 8. Une élimination serait un vrai désastre, et l’entraîneur Quique Setien plus que jamais sur la sellette.

Son poste ne tient déjà plus qu’à un fil. Et l’intéressé le sait. Quand il lui a été demandé jeudi soir s’il se voyait sur le banc contre Naples, il ne s’est pas montré des plus sereins. « J’espère que oui, mais je ne le sais pas. Je suis d’accord avec Messi sur certains points, sur le besoin d’autocritique, a-t-il confessé. Je suis le principal responsable. Je pense avoir les capacités et l’énergie, je suis convaincu que nous allons être une équipe différente. » Il vaudrait mieux pour lui.