Formule E : Audi licencie un de ses pilotes coupable de tricherie lors d’une course virtuelle

E-SPORT Daniel Abt participait à une course en faveur de l’UNICEF quand il a laissé sa place à un pilote professionnel d’e-racing

20 Minutes avec Agence

— 

Audi se passera de l'un de ses pilotes pour le prochain championnat de Formule E.
Audi se passera de l'un de ses pilotes pour le prochain championnat de Formule E. — PIXATHLON/SIPA

En attendant que les différents championnats de courses automobiles reprennent, certains pilotes s’adonnent à des courses virtuelles. C’est le cas de Daniel Abt, qui participe au Race at Home Challenge, destiné à récolter des fonds pour l' UNICEF. Mais lors de la cinquième course, l’allemand a triché.

Pour cette manche diffusée en direct sur Twich samedi dernier, le coureur a laissé sa place à un pilote professionnel d’e-racing, tout en laissant penser qu’il pilotait bien la voiture. Une attitude qui ne passe pour Audi, son employeur dans le vrai championnat de Formule E. L’écurie allemande a décidé ce mardi de se séparer de Daniel Abt : celui-ci ne portera plus les couleurs de la marque aux anneaux, rapporte L'Equipe.

Un échange trop visible

Une décision confirmée par Daniel Abt lui-même dans une vidéo qu’il a publiée quelques heures après sa suspension sur YouTube. « Nous ne disputerons plus de course de Formule E ensemble, notre collaboration est terminée. Ça fait mal, je n’ai jamais rien ressenti de tel dans ma vie », a précisé le pilote de 27 ans. Ce dernier se défend en indiquant qu’il n’a pas laissé la place à un sim-racer pour « obtenir un meilleur résultat ». A aucun moment, les deux hommes n’ont cherché à dissimuler leur échange de volant, car leur IP était bien visible, a plaidé Daniel Abt.

Des collègues défendent le pilote

Du côté d’Audi, il n’y a pas de différence entre les courses réelles et virtuelles dès lors qu’on engage la marque. « L’intégrité, la transparence et le respect constant des règles sont des priorités pour Audi. Cela s’applique à toutes les activités dans lesquelles s’implique la marque, sans exception. Pour cette raison, Audi Sport a décidé de suspendre Daniel Abt avec effet immédiat », a précisé le constructeur allemand dans un communiqué.

Du côté des autres pilotes de Formule E, certains jugent la suspension d’Abt disproportionnée. « Après tout, c’est un jeu, ça devrait être pris au sérieux, mais c’est un jeu », a estimé sur Twitter le pilote Jean-Eric Vergne, double champion du monde de la catégorie. António Félix Da Costa en a lui fini avec les courses en ligne. « Adieu Twitch, adieu diffusions en direct… j’arrête. A jamais », a annoncé le sportif.