Formule E : Audi licencie un de ses pilotes coupable de tricherie lors d’une course virtuelle

E-SPORT Daniel Abt participait à une course en faveur de l’UNICEF quand il a laissé sa place à un pilote professionnel d’e-racing

20 Minutes avec Agence
Audi se passera de l'un de ses pilotes pour le prochain championnat de Formule E.
Audi se passera de l'un de ses pilotes pour le prochain championnat de Formule E. — PIXATHLON/SIPA

En attendant que les différents championnats de courses automobiles reprennent, certains pilotes s’adonnent à des courses virtuelles. C’est le cas de Daniel Abt, qui participe au Race at Home Challenge, destiné à récolter des fonds pour l' UNICEF. Mais lors de la cinquième course, l’allemand a triché.

Pour cette manche diffusée en direct sur Twich samedi dernier, le coureur a laissé sa place à un pilote professionnel d’e-racing, tout en laissant penser qu’il pilotait bien la voiture. Une attitude qui ne passe pour Audi, son employeur dans le vrai championnat de Formule E. L’écurie allemande a décidé ce mardi de se séparer de Daniel Abt : celui-ci ne portera plus les couleurs de la marque aux anneaux, rapporte L'Equipe.

Un échange trop visible

Une décision confirmée par Daniel Abt lui-même dans une vidéo qu’il a publiée quelques heures après sa suspension sur YouTube. « Nous ne disputerons plus de course de Formule E ensemble, notre collaboration est terminée. Ça fait mal, je n’ai jamais rien ressenti de tel dans ma vie », a précisé le pilote de 27 ans. Ce dernier se défend en indiquant qu’il n’a pas laissé la place à un sim-racer pour « obtenir un meilleur résultat ». A aucun moment, les deux hommes n’ont cherché à dissimuler leur échange de volant, car leur IP était bien visible, a plaidé Daniel Abt.


Des collègues défendent le pilote

Du côté d’Audi, il n’y a pas de différence entre les courses réelles et virtuelles dès lors qu’on engage la marque. « L’intégrité, la transparence et le respect constant des règles sont des priorités pour Audi. Cela s’applique à toutes les activités dans lesquelles s’implique la marque, sans exception. Pour cette raison, Audi Sport a décidé de suspendre Daniel Abt avec effet immédiat », a précisé le constructeur allemand dans un communiqué.

Du côté des autres pilotes de Formule E, certains jugent la suspension d’Abt disproportionnée. « Après tout, c’est un jeu, ça devrait être pris au sérieux, mais c’est un jeu », a estimé sur Twitter le pilote Jean-Eric Vergne, double champion du monde de la catégorie. António Félix Da Costa en a lui fini avec les courses en ligne. « Adieu Twitch, adieu diffusions en direct… j’arrête. A jamais », a annoncé le sportif.