24 Heures du Mans : Une grande course virtuelle les 13 et 14 juin, avant la véritable épreuve en septembre

COURSE AUTOMOBILE Si l'épreuve mythique a été reportée à septembre, une course sur jeu vidéo, avec les vrais pilotes, aura lieu les 13 et 14 juin

F.B.

— 

Le Japonais Kazuki Nakajima (Toyota), vainqueur de la 87e édition des 24 Heures du Mans, le 16 juin 2019.
Le Japonais Kazuki Nakajima (Toyota), vainqueur de la 87e édition des 24 Heures du Mans, le 16 juin 2019. — F.Tanneau/AFP

Epreuve mythique d’endurance, les 24 Heures du Mans devaient initialement se dérouler les 13 et 14 juin. La crise du coronavirus en a décidé autrement et la 88e édition de la course a finalement été reportée à septembre (19 et 20). Pour autant, les organisateurs ont décidé d’innover en proposant, pour la première fois, une grande course virtuelle.

Celle-ci se déroulera les 13 et 14 juin, via le jeu rFactor 2. La grille sera composée de 50 voitures issues des équipes professionnelles engagées. Aux commandes pendant 24 heures : deux pilotes professionnels et deux joueurs spécialisés en e-sport.

« Un nouveau chapitre pour notre discipline »

Les conditions de course seront aussi réalistes que possibles : météo changeante, accidents, réparations, ravitaillements, changements de pneumatiques… La course sera retransmise et commentée en direct sur les réseaux sociaux. Le temps de conduite maximum par pilote est de 7 heures sur l’ensemble de la course.

« Cette première édition des 24 Heures du Mans virtuelles ouvre un nouveau chapitre pour notre discipline. Ce sera un événement inédit et magnifiant l’endurance et ses valeurs. Pour nous, organisateurs, pour nos concurrents, pour nos partenaires, pour nos fans, c’est désormais avec impatience que nous attendons le 13 juin à 15 h, le départ de cette course inédite », réagit Pierre Fillon, président de l'Automobile Club de l'Ouest.