Matchs truqués : Un joueur de tennis suspendu à vie pour « 21 violations du règlement anticorruption »

TENNIS Youssef Hossam, ancien n°8 mondial chez les juniors, est exclu à vie en tant que joueur et même spectateur des tournois officiels

J.L. avec AFP
— 
Youssef Hossam, en septembre 2017 au Caire.
Youssef Hossam, en septembre 2017 au Caire. — KHALED DESOUKI / AFP

Le joueur égyptien Youssef Hossam, 21 ans et 820e mondial, a été suspendu à vie pour « 21 violations du règlement anticorruption », a annoncé lundi soir la Tennis integrity unit (TIU). Une enquête de cette instance émanant des organisations dirigeantes du tennis (ITF, ATP, WTA, Grands Chelems) et chargée de lutter contre la corruption dans le tennis, a établi que de 2015 à 2019, Hossam avait « comploté avec d’autres dans une vaste campagne de corruption liée aux paris dans les niveaux inférieurs du tennis professionnel ».

Il a ainsi faussé plusieurs matchs directement ou en incitant d’autres joueurs à le faire, selon la TIU. « M. Hossam est exclu de façon permanente, en tant que joueur ou en tant que spectateur, de tout événement organisé par les instances officielles » du tennis, selon le communiqué de la TIU. Le joueur avait atteint le 291e rang de l’ATP en décembre 2017. Son frère Karim Hossam, 26 ans, avait été suspendu à vie et pour les mêmes raisons en juillet 2018.