Coronavirus : Canal et beIN Sport acceptent de passer à la caisse pour les matchs déjà diffusés de L1

FOOTBALL Les deux co-diffuseurs de L1 avaient refusé de payer 43 millions d'euros au titre des rencontres déjà diffusées en mars

J.L. avec AFP

— 

Les groupes BeIn Sports et Canal+ se sont constitués parties civiles dans cette affaire.
Les groupes BeIn Sports et Canal+ se sont constitués parties civiles dans cette affaire. — FRANCK FIFE / AFP

La Ligue de football professionnel (LFP), Canal+, et beIN Sport ont annoncé vendredi avoir trouvé un accord sur le versement des droits TV pour les matches déjà diffusés de Ligue 1 et de Ligue 2, estimés à 43 millions d'euros au total.

En raison de l'arrêt de la compétition causé par la pandémie de Covid-19, la chaîne cryptée avait prévenu fin mars la LFP de son intention de ne pas honorer son prochain versement de droits TV -- quelque 110 M EUR, suivie quelques jours plus tard par son concurrent qatari. Le Bureau de la LFP a ensuite désigné quatre présidents de club, dont Nasser Al-Khelaïfi (Paris SG), pour négocier avec le diffuseur historique du Championnat et obtenir le paiement pour les matches déjà livrés qui était inclus dans le versement.