Coronavirus : La fédération française de rugby à XIII annonce une saison blanche et l’arrêt de toutes compétitions

RUGBY A XIII Comme pour la ligue nationale de volley ou la ligue féminine de basket, il n’y aura pas de titre cette saison en rugby à XIII

Jérôme Diesnis

— 

Illustration d'un ballon de rugby tapé par un joueur lors d'une tentative de transformation ou de pénalité.
Illustration d'un ballon de rugby tapé par un joueur lors d'une tentative de transformation ou de pénalité. — Jérôme Diesnis / Agence Maxele Presse
  • La fédération française de rugby à XIII a annoncé l’arrêt total de l’ensemble de ses compétitions.
  • Elle a décrété une saison blanche, sans titre, accession ni relégation.
  • Les unes après les autres, les fédérations et ligues professionnelles font le choix d’arrêter leurs championnats. Mais toutes ne se sont pas encore prononcées, notamment les plus dépendantes des droits télé.

La fédération française de rugby à XIII a annoncé l’arrêt définitif de la saison 2019/2020. Les compétitions étaient suspendues depuis la mi-mars en raison de la pandémie de coronavirus. « La Fédération a pris le soin de solliciter l’ensemble de ses clubs afin de récolter leurs avis sur la suite de la saison. Il ressort de ce sondage que la moitié des clubs s’est prononcée en faveur de l’annulation des diverses compétitions », évoque-t-elle dans un communiqué de presse.

Afin de justifier sa position, la fédération française souligne les recommandations de deux médecins siégeant au comité directeur, Xavier Fabre et Christian Valéro. L’avis des deux professionnels de santé est sans équivoque : « il est préférable de mettre fin à la saison sportive dans un souci de protection des joueurs et de citoyenneté ». D’autant que d’éventuelles blessures peuvent se produire dans ce sport de contact. « Il est de la responsabilité de chacun de ne pas surcharger le système de soins déjà bien mis à mal », évoquent les médecins.

Financièrement, aucun intérêt à jouer à huis clos

La dernière raison est d’ordre financier. « Le déconfinement se fera progressivement et nous pouvons imaginer que des phases finales se feraient à huis clos, reprend la fédération. Cette hypothèse ne représente aucun intérêt financier et aggraverait une situation économique déjà particulièrement difficile pour nos clubs ».

Le rugby à XIII comptait 15.698 licenciés dans 153 clubs en 2018 selon les chiffres du ministère de la jeunesse et des sports et un total de 20.860 pratiquants. Des clubs sont présents dans cinq régions. Sa pratique est particulièrement développée en Occitanie.

Les Dragons catalans pas concernés

Les Dragons catalans ne sont pas concernés par cette décision. La franchise située à Perpignan évolue en Super league, une ligue fermée à laquelle participent les meilleurs clubs britanniques notamment. Aucune décision n’y a encore été prise quant à la suite de la saison.