OL - PSG : Mbappé envoie les Parisiens en finale de la Coupe de France après un match de mutant à Lyon (1-5)

FOOTBALL Les deux derniers clubs français engagés en Coupe d'Europe se retrouvent en demi-finale de la Coupe de France

J.L.

— 

Kylian Mbappé a égalisé pour le PSG au Parc OL.
Kylian Mbappé a égalisé pour le PSG au Parc OL. — JEFF PACHOUD / AFP

LYON - PSG 1-4

Terrier 11e

Mbappé 14e, 68e, Neymar 63e (sp), Sarabia 81e

C'est terminé à Lyon. La main de Marçal dans la surface et le rouge ont changé le match. Enorme Mbappé qui a littéralement volé sur cette rencontre. Petite frayeur pour Neymar qui a fini le match sans douleur apparente. Mais collectivement, le PSG n'a pas été bouleversant, loin de là. Allez des bises tout le monde merci de m'avoir accompagné

92e: LE CINQUIEME POUR PARIS. Mbappé en deux temps sur la dernière attaque avec des Lyonnais complètement crâmés. Triplé mérité après un match de mutant. 

89e: Est-ce que cette victoire doit rassurer les Parisiens avant le match retour contre Dortmund? Oui dans l'absolu, parce qu'une défaite et ça aurait été le feu pendant une semaine, mais sur la manière j'ai un gros doute. 

86e: Fin de match sans intérêt. J'ai un peu le seum mais je vais me reprendre, j'ai pas d'ascendance belge. On attend de savoir qui de Saint-Etienne ou Rennes affrontera le PSG en finale. Une option pour les Bretons de mon côté

83e: C'est le réglement, sans doute, mais on ne remercie pas Rudy Bouquet pour nous avoir flingué un super match de foot. Bravo l'artiste. 

81e: SARABIAAAAAAAAAAAAA !!!! La guigne jusqu'au bout pour l'OL après un cafouillage malheureux. Le ballon arrive sur Sarabia qui doit être le gars le plus adroit de L1 en ratio buts/temps de jeu. 4-1. Ca devient humiliant. 

 

 

78e: Salopio de Tuchel qui envoie Icardi histoire de voir si l'Argentin a les dents qui rayent le parquet. J'ai peur pour le dernier rein en activité de Mbappé

75e; En y repensant c'est un match qui tient pas à grand-chose. Buquet aurait par exemple pu mettre un 2e carton jaune à la Kurze sans que ce soit un scandale et derrière c'est Marçal qui prend. Une habitude cela dit pour le défenseur lyonnais...

72e: Andersen va rentrer pour essayer de limiter les dégâts côté lyonnais. C'est que vu la forme de Kyky ce soir le PSG pourrait en planter six tout en étant assez immonde. 

68eOH MBAPPE CE BUT DE MARTIEN BORDAYL. Une formule 1 depuis le milieu de terrain. Il récupère à 70 mètres de son but puis dépose Guimaraes sur le bors de la route avant de saucer Marcelo et de finir sur un pointu. Magique.

 

 

65e: Du coup Garcia sort Dembélé pour Rafael. Un miracle si l'OL revient au score, même si attention, il y a aussi beaucoup de Parisiens avertis...

63eLE CONTRE-PIED DE PAPA. Neymar meilleur tireur du monde. Bien peur que Buquet nous ait tué le match. 2-1 pour le PSG

61e: PENALTY POUR PARIS !!! Marçal qui prend un rouge en plus. La double peine. C'est dur ça tue complètement le match. La main y est mais c'est totalement involontaire. Cruel

60e: C'est le moment où les Lyonnais plongent un peu physiquement normalement même si pour l'instant ça ne se voit pas. Le coaching de Roudi va être important si l'OL veut voir la finale. 

57e: DEMBELE !!! Le retourné hyper instinctif sur un dégagement moyenasse. Ca file au-dessus mais le PSG se fait croquer c'est indécent. Dire que Dortmund arrive dans sept jours...

 

55e: Toko qui nous fait du Garrincha OK on est vraiment dans un film de science-fiction. Kurzawa pas loin de se prendre une deuxième biscotte. 

53e: L'OL C'EST LE BRESIL !!! Encore un mouvement collectif d'une justesse totalement inédite ces derniers mois. Bon Dubois salope tout avec une frappe en virage mais dans les intentions il y a rien à reprocher. 

51e: Ahahah Marcelo qui fait le CRS il met des brains à tout le monde on dirait une manif Gilets Jaunes avec Neymar et Mbappé dans le rôle des manifestants. 

49e: Soyez rassurés, le Ney n'a rien il vient de sprinter sans aucune gêne. Ce qui ne doit pas nous détourner de de début de mi-temps intense de la part des Lyonnais archi-dominateurs. 

46e: Ca repart AVEC Neymar. Bonne nouvelle pour tout le monde même si on va surveiller les premiers appuis. Lucien Favre a dû pourtant y croire devant sa télé

Mi-temps à Lyon. Première mi-temps magnifique, une des plus belles que j'ai livées cette saison. Match nul logique, un 2-2 serait même plus conforme après tout ce qu'on a vu. Confirmation que Lyon n'est plus la même équipe et que Paris va souffrir pour passer. On va suivre aussi la blessure de Neymar...

44e: Neymar boîtille. Ne m'en demandez pas plus je sais pas. Mais il a l'air de s'être fait mal. Genre mal à pas être là la semaine prochaine. Lol. 

43eCAVANI PLEIN POTEAU !!!! L'accélération maoussse du Ney qui dépose Dubois à la station essence et qui donne un amour de centre pour Edi. La reprise est splendide mais ça prend le poteau exter

41e: J'ai pas vu les Lyonnais aussi à l'aise techniquement cette saison. Equipe transfigurée, vraiment. Ca me surprendrait pas qu'ils sortent la Juve en trottinant. 

39e: Premier temps faible à cinq minutes de la pause. En général le moment ou le PSG plante sur un exploit individuel. 

37e: L'OL fait mal sur le côté droit Toko-Ekambi fait souvent les bons choix mais son dernier centre est bien coupé par Kehrer. Guimaraes encore à la manoeuvre, quel joueur le Brésilien. Je suis bluffé. 

34e: But refusé à Cavani qui trâinait sur ce deuxième ballon. Logique il est hors-jeu de deux mètres. J'allais vous dire sinon que Neymar avait pas encore retrouvé son coup de rein, il a quelques bons ballon mais il réussit pas le dribble déterminant. 

30eNAVAAAAAAAAAAAAAS !!! La parade du pied décisive après une feinte de corps sublime de Dembélé pour offrir un face-à-face à Terrier. Mais le premier buteur de ce match joue pas très bien le coup en envoyant un vieux pointu en plein sur Keylor

 

 

28e: Ca s'est un peu calmé après cette entame de match tout feu tout flamme. Mais ça reste équilibré y compris dans la possession. Les Parisiens ont plus de talent évidemment mais collectivement on peut pas dire que ce soit éblouissant

25e: Le retour de blessure de Dubois change aussi pas mal le visage offensif des Lyonnais. C'est autre chose que Tete ou Rafael sur la dimension physique et la répétition des efforts. Reste plus qu'à retrouver sa qualité de centre. 

23e: Neymar qui envoie deux coups du sombrero successifs avec la faute en prime. Bon c'était à 80m du but de Lopes. Le Brésilien est bien muselé pour le moment

21e: Bonne nouvelle pour les supporters lyonnais au fait, enfin je pense. Le Match retour contre la Juve se déroulera à huis-clos. Le public turinois ne pourra donc pas prendre sa part dans l'éventuelle remontada

18e: Pas mieux que l'action que je vais vous décrire pour résumer ce match de dingos. Ouverture de MArqui pour Mbappé coupée par Lopes de la tête, la baee revient sur Aouar qui lance Dembélé repris in extremis par le même MArqui. Pouah. 

15e: 27 pions déjà pour le génie Français cette saison. Egalisation logique ça joue le KO debout des deux côtés on se régale. L'OL n'a plus rien à voir avec l'équipe moribonde d'il y a deux semaines

13eMBAPPEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEE !!! L'avantage lyonnais n'aura pas duré longtemps. Erreur de marquage sur un coup de pied arrêté, la Kurze dévie et Mbappé prolonge. 1-1. 

 

10e: TERRIEEEEEEEEEER LA MET AU FOND !!! Encore une relance foireuse de Kehrer je crois, ça arrive sur Toko qui sert parfaitement Terrier au point de penalty. BIM BAM BOUM

 

8e: NEYMAR LA MÊME EN FACE !!! Les défenses sont à la rue ça va faire 12-10 quand les attaquants auront réglé la mire. Un peu peur que l'OL tienne pas la cadence tout de même. 

7e: DUBOIIIIIIIIIIISSSSSS !!! La porte qui s'ouvre plein axe et l'ancien nantais à deux doigts d'aller chercher la lucarne opposée. Ca n'arrête pas les amis. 

6e: TOTO LOPES POUR LES PHOTOGRAPHES !! Frappe déviée de Kylian claquée en corner ça part très bien cette histoire dites-moi on a deux équipes joueuses. 

4e: Depuis qu'il a le droit de se projetter Tousart c'est plus le même joueur. Joli circuit de possession qui se termine sur le corner suivant par une tête d'Aouar sur Navas. Premier frisson sur la cage parisienne. 

2e: Marcelo a oublié son écharpe déjà un gros courant d'air après ce débordement de Kyky la panthère, attention au coup de froid. 

1e: GO GO GO GO GO GO GO

21h04: Aflfuence pas dingote malgré des prix attractifs. Il faut dire que les supporters lyonnais sont servis comme des rois depuis une semaine, alors bon la Coupe de France un mercredi soir à 21h10, certains ont fait l'impasse. Mais on doit bien accrocher la jauge des 40 000 quand même

20h57: Allez là prends ça Madonna avec tes shows de stagiaire de troisième

 

20h50: Pour vous situer ce que représenterait une élimination du PSG ce soir. Aucune élimination en onze demi-finales de Coupe de France au 21e siècle. 

 

20h43: A Paris aussi, Tuchel a fait son petit cachottier. Pas de Verrati au milieu mais l'Argentin Paredes, ce qui tendrait à faire passer que ce dernier pourrait démarrer contre Dortmund en lieu et place de l'Italien (suspendu). Marquinhos lui est maintenu en défense centrale. Pour le reste Cavani semble avoir pris le dessus sur Icardi. 

 

20h40: Habemus composition d'équipe. Des surprises de part et d'autre. D'abord à Lyo, ou Rudi Garcia a fait deux choix burnés.

>> Rester à quatre derrière malgré la qualité de l'opposition

>> Ne pas faire tourner malgré deux gros matchs dans les gambettes et un jour de moins de récupération que l'adversaire.

 

20h36: Salut la familia, oye como va ??? (oui j'écoute radio latina ne me jugez pas je suis fan de Roberto). Prêts à vibrer jusqu'au bout de la nuit avec moi (ouiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii)

Les premiers de cordée ne sont pas encore arrivés en haut de l'Everest, mais tous les autres ont abandonné au dernier camp de base. Quelques jours avant de jouer une place en quarts de finale de la Ligue des champions et un mois avant la finale de la dernière Coupe de Ligue de l'histoire au Stade de France, Lyon et Paris jouent le premier round de leur printemps de folie au fomidable outil. Il y a dix jours, on vous aurait dit que l'issue de cette demi-finale de COupe de France ne ferait pas un pli. 3-1 pour le PSG à la 50e, circulez il n'y a rien à voir. Sauf que les dernières victoires lyonnaises contre la Juve et les Verts ont un peu changé le décor, même si la pression reste sur les épaules de Tuchel et compagnie à une semaine d'une retour sur le fil face à Dortmund. Bref, soyez-là, si ça se trouve il n'y aura plus rien derrière à cause de ce foutu Coronavirus.