Maria Sharapova prend sa retraite à 32 ans

TENNIS La Russe n'a jamais réussi à revenir à son niveau à la suite de sa suspension

N.C.

— 

Maria Sharapova en conférence de presse lors de l'Open d'Australie le 21 janvier 2020.
Maria Sharapova en conférence de presse lors de l'Open d'Australie le 21 janvier 2020. — Rob Prange/REX/SIPA

Marie Sharapova arrête les frais. La Russe, qui tentait désespérément de retrouver un niveau correct depuis son retour de suspension en 2017, a annoncé ce mercredi qu’elle mettait un terme à sa carrière. « Tennis – je te dis adieu. Après 28 ans et cinq titres du Grand Chelem, je suis prête à gravir une autre montagne sur un terrain différent », a-t-elle écrit dans une tribune publiée par les magazines Vogue et Vanity Fair.

Son dernier match contre Vekic

Sharapova, qui avait explosé à l’âge de 17 ans en remportant Wimbledon, avait ensuite glané l’US Open en 2006, l’Open d’Australie en 2008 et Roland Garros en 2012 puis 2014. Contrôlée positive au meldonium lors de l’Open d’Australie 2016, elle avait dû purger une suspension de 15 mois. Elle ne s’en est jamais vraiment remise, enchaînant les blessures et les rendez-vous manqués.

Redescendue au 373e rang mondial, l’ancienne numéro 1 restait sur quatre défaites consécutives, dont des éliminations aux premiers tours de l’US Open 2019 face à Serena Williams et de l’Open d’Australie 2020 contre la Croate Donna Vekic. Son dernier match.