Tour de Provence : Débuts conquérants de Nairo Quintana, Pinot « fera un nouveau bilan » dans le Var dans une semaine

CYCLISME Le Colombien a remporté sans surprise le Tour de Provence, loin devant le Français de la Groupama-FDJ

20 Minutes avec AFP

— 

Le coureur de l'équipe Arkéa-Samsic Nairo Quintana ici lors de sa victoire sur le tour de la Provence en février 2020.
Le coureur de l'équipe Arkéa-Samsic Nairo Quintana ici lors de sa victoire sur le tour de la Provence en février 2020. — Bettini / Arkéa-Samsic

Sur orbite depuis son envol samedi sur les flancs du Ventoux, Nairo Quintana a remporté sans surprise dimanche le Tour de La Provence, la course de reprise de Thibaut Pinot (7e) qui espérait « faire mieux » et a expliqué qu’il « fera un nouveau bilan » après le Tour du Var et des Alpes-Maritimes les 21, 22 et 23 février prochains.

Même si Nacer Bouhanni n’a pu signer une troisième victoire cette saison chez lui à Aix-en-Provence lors de la 4e et dernière étape, remportée par le Britannique Owain Doull (Ineos) – qui s’était glissé dans la bonne échappée –, Arkéa-Samsic a confirmé ses débuts conquérants en 2020 avec la victoire finale de sa recrue vedette colombienne.

Thibaut Pinot finit septième

Avec quatre succès en 2020, tous obtenus par ses deux nouvelles têtes d’affiche, la formation basée à Bruz (Ille-et-Vilaine) égale quasiment son bilan de l’année 2019 dès la mi-février. Le pari Bouhanni et l’investissement sur Quintana paient cet hiver.

Mais dans le vélo, ce n’est pas à la Saint-Valentin que l’on compte les bouquets : c’est le message transmis par Thibaut Pinot, 7e du classement final en Provence pour sa course de reprise depuis son abandon sur le Tour de France.

« Mes objectifs sont en mars avec Paris-Nice [8-15 mars] et le [Tour de] Catalogne donc il ne faut pas trop que je m’affole mais que je reste calme », a estimé le héros malheureux de juillet. « J’espérais faire mieux mais il faut savoir prendre son mal en patience », a rappelé le grimpeur après avoir lâché plus de deux minutes sur Nairo Quintana la veille. « Aucun entraînement ne remplace la course, a-t-il insisté. Le meilleur entraînement était de venir ici. »