Stade Rennais-FC Nantes : Fort en caractère, Rennes est devenu le roi du money time

FOOTBALL Menés dans les arrêts de jeu, les Rennais ont arraché la victoire face au rival nantais au terme d’une fin de rencontre de folie

Au Roazhon Park, Jérôme Gicquel

— 

Le Brésilien Raphinha a signé un doublé vendredi soir lors de la victoire du Stade Rennais face à Nantes.
Le Brésilien Raphinha a signé un doublé vendredi soir lors de la victoire du Stade Rennais face à Nantes. — DAMIEN MEYER / AFP

Une égalisation à la 95e minute signée Bourigeaud avant que Raphinha ne fasse exploser le stade au buzzer (97e). Il ne fallait pas être cardiaque vendredi soir dans les travées du Roazhon Park. Au terme d’une fin de rencontre de folie, le Stade Rennais a plumé son rival nantais en arrachant une victoire pour le moins inespérée (3-2).

« On a vécu des émotions extrêmes et ce derby va sûrement faire partie de l’histoire », a lâché Julien Stéphan à l’issue de la rencontre. Son équipe prend d’ailleurs plaisir cette saison à punir ses adversaires en toute fin de rencontre. Il y avait eu cette victoire sur le gong fin octobre face à Toulouse. Puis la même début décembre face à Saint-Etienne. Sans parler de la qualification sur le terrain d’Angers mardi en Coupe de France. « On a encore fait preuve de force mentale, de force de caractère, c’est ce qui fait notre marque de fabrique », a souligné le coach rennais, tout heureux de ce dénouement qui « prend encore plus de valeur dans un derby ».

Une équipe qui « ne lâche rien », selon Mbaye Niang

Mbaye Niang a lui aussi loué la mentalité et la combativité de son équipe qui y « croit toujours » et « ne lâche rien ». « On joue un peu trop avec ces derniers temps mais tant que cela tourne comme ça, on va en profiter », a indiqué l’attaquant sénégalais, conscient que pour faire une grande saison, le Stade Rennais aura « aussi besoin de ce petit brin de chance ».

En remportant ce derby, les Rouge et Noir en profitent par ailleurs pour consolider leur troisième place en Ligue 1 et mettre la pression sur Marseille, qui se déplacera dimanche à Bordeaux. Mardi, les joueurs de Julien Stéphan prendront la direction de Lille pour un nouveau choc contre un prétendant aux places européennes. Mais d’ici là, « il va falloir qu’on récupère des forces », prévient Julien Stéphan. Mais après une telle victoire dans un derby, il y a des chances qu’on récupère plus vite.