Mort de Kobe Bryant : « Le rire est un bon remède », les Lakers tentent de penser à nouveau au basket

BASKET Les Lakers retrouvent les parquets avec un déplacement à Portland vendredi soir 

A.L.G. avec AFP

— 

Lebron James et les Lakers affrontent Portland pour le premier match sans Kobe.
Lebron James et les Lakers affrontent Portland pour le premier match sans Kobe. — Mike Stobe / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

« La thérapie par le travail » : selon les mots de l’entraîneur Frank Vogel, les Lakers, encore très marqués par la mort de Kobe Bryant, tentent de se reconcentrer sur leur objectif de titre NBA qui passe par un retour au jeu vendredi contre Portland. « Nous nous concentrons sur le travail », a déclaré Vogel aux journalistes présents au centre d’entraînement de l’équipe à El Segundo, au sud de Los Angeles, après la séance du jour précédée par un échauffement en extérieur consistant à jouer au foot.

« Nous essayons de trouver un bon équilibre pour que les gars se sentent bien », a expliqué Vogel à propos du programme mis en place. « La séance d’aujourd’hui à l’extérieur, ce n’est pas la première fois que nous le faisons, mais ça fait du bien d’être là-bas », a-t-il argué, ajoutant que « le rire est toujours un bon remède pour quelque chose comme ça ».

Lakers-Clippers reporté

Depuis dimanche, les Lakers, la NBA et le monde du sport en général sont sous le choc de la mort de Kobe Bryant, sa fille Gianna 13 ans et de sept autres personnes dans un accident d’hélicoptère survenu au nord-ouest de Los Angeles.

LeBron James et ses coéquipiers étaient sur le chemin du retour en provenance de Philadelphie où ils avaient perdu la veille, lorsque le drame s’est produit. Une image le montrant en larmes sur le tarmac de l’aéroport a fait le tour du monde avant qu’il n’exprime sa peine sur Instagram lundi soir.

Après quoi, la NBA a décidé le report du duel de L.A. prévu mardi au soir au Staples Center entre les Lakers et les Clippers. Les matchs se succédant au rythme d’un tous les deux, trois jours en NBA, se profile vendredi la réception de Portland, toujours à domicile.

Le titre, dix ans après celui de Kobe ?

Après une séance légère et un déjeuner avec l’encadrement mardi, les joueurs ont effectué un entraînement classique mercredi. Jeudi ils se sont concentrés « sur le jeu des Blazers et l’exécution de systèmes tactiques », a indiqué Frank Vogel.

Pour les Lakers, qui dominent la Conférence de l’Ouest (36-10), l'objectif reste le même qu’en début de saison avec l’arrivée d’Anthony Davis pour épauler LeBron James : remporter un 17e titre NBA, dix ans après le dernier glané avec Kobe Bryant. Vendredi, il leur faudra surpasser l’émotion au cours d’une soirée qui promet d’être émouvante au Staples Center, où sera honorée la mémoire de leur glorieux aîné.