Manchester United annule son stage à Dubaï à cause des tensions au Moyen-Orient

FOOTBALL Pas de camp d’entraînement au soleil pour les Red Devils

W.P, avec AFP

— 

Solskjaer et MU n'iront pas à Dubaï
Solskjaer et MU n'iront pas à Dubaï — Magi Haroun/REX/SIPA

Pas de bain de soleil en février pour Manchester United. Le club anglais a renoncé à son stage hivernal à Dubaï en raison des tensions au Moyen-Orient, a annoncé mardi l’entraîneur mancunien Ole Gunnar Solskjaer.

Les Red Devils ont pris l’habitude lors des dernières saisons, d’aller s’entraîner au chaud en hiver dans le complexe Nad Al Sheba de Dubai. Un séjour dans ce centre d’entraînement était prévu début février lors de la première trêve hivernale du championnat anglais mais « cela n’arrivera assurément pas », a affirmé l’entraîneur Solskjaer en conférence de presse.

L’équipe des Etats-Unis a annulé un stage au Qatar

« S’il y a quelque chose qui me préoccupe, ce n’est pas sur le terrain de football. Ce sont d’autres choses qui m’inquiètent », a justifié le Norvégien faisant référence à la montée des tensions consécutives à la mort du général iranien Qassem Soleimani lors d’un bombardement aérien américain le 3 janvier.

L’entraîneur a précisé qu’il donnerait à la place « quelques jours libres » à ses joueurs après le match contre Wolverhampton le 1er février, à l’issue duquel le club mancunien ne joue plus pendant deux semaines. L’équipe de football masculine des Etats-Unis avait également annulé en début d’année une session d’entraînement de 5 au 25 janvier au Qatar « en raison de l’évolution de la situation dans la région ».