Mort d’Emiliano Sala : La Fifa voudrait interdire Cardiff de recrutement si le club gallois ne paye pas le transfert

FOOTBALL Selon des révélations du Telegraph, la commission en charge du dossier a rejeté tous les arguments du club gallois

J.L.

— 

Lors de l'hommage à Emiliano Sala, à Nantes. (archives)
Lors de l'hommage à Emiliano Sala, à Nantes. (archives) — SALOM-GOMIS SEBASTIEN/SIPA

Dans cette bataille juridique à n’en plus finir qui oppose Nantes et Cardiff dans le cadre du règlement du transfert de l’attaquant défunt Emiliano Sala, c’est le club français qui devrait finalement sortir vainqueur. C’est en tout cas le sens des conclusions rendues par la commission du Statut des joueurs de la Fifa, dévoilées par la presse britannique.

Selon The Telegraph, les experts chargés d’examiner à la loupe les arguments de Cardiff pour étayer son refus de payer le transfert de l’Argentin, dont l’avion s’était écrasé en mer alors qu’il se rendait justement au Pays de Galles, ont rejeté toutes les justifications du club gallois. « Le transfert du joueur de Nantes à Cardiff doit être considéré comme valablement conclu par les deux parties. En conséquence, le joueur était un joueur de Cardiff » au moment de sa disparition , écrit le rapport de la Commission.

Cette dernière menace même d’interdire Cardiff de recrutement pendant trois mercatos successifs si les dirigeants des Bluebirds ne versent pas 6 millions d’euros au FC Nantes, soit le premier versement du transfert ordonné par la Fifa fin septembre, dans un délai de 45 jours. Une somme toujours retenue par Cardiff qui entend saisir le Tribunal Arbitral du Sport.