Laurent Jalabert décroche une (nouvelle) médaille au championnat du monde d’Ironman

TRIATHLON Cette nuit à Hawaï, l’ancien coureur cycliste s’est assuré une deuxième place au championnat du monde Ironman chez les 50-54 ans

B.C.

— 

Laurent Jalabert a décroché à Hawaï le titre de vice-champion du monde d'Ironman dans sa catégorie d'âge, dans la nuit de samedi à dimanche.
Laurent Jalabert a décroché à Hawaï le titre de vice-champion du monde d'Ironman dans sa catégorie d'âge, dans la nuit de samedi à dimanche. — Laurent Jalabert Facebook

Hawaï, ses surfeurs, son sable chaud et ses championnats du monde d’Ironman. C’est là, dans la nuit de samedi à dimanche, que les meilleurs athlètes de triathlon s’étaient donné rendez-vous.

Parmi eux, un adepte de la discipline, le Tarnais Laurent Jalabert. Après avoir décroché en septembre dernier à Nice le titre de champion du monde Ironman 70.3, une version réduite de l’épreuve disputée au cours de la nuit, l’ancien coureur cycliste a décroché cette fois-ci la seconde place dans sa catégorie d'âge, les 50-54 ans.

« Une journée longue et difficile, de mauvaises sensations dès le départ sur le vélo. Mais j’ai gardé le cap et la concentration sur la course à pied qui est très éprouvante ici. J’ai donné absolument tout ce que j’avais à donner pour ne rien regretter », a expliqué « Jaja » sur sa page Facebook.

Le Mazamétain, champion du monde 1997 du contre-la-montre, a gagné des points dans sa discipline de prédilection, mais n’a pas réussi à décrocher lors de la course à pied celui qui a terminé premier dans cette catégorie, le Français Anthony Philippe.

Mais dans le cœur de certains, il reste « le numéro un mondial, toujours il sera le premier », dixit Didier Wampas.