Nice : Les Ironmen en pincent pour la Côte d'Azur et son décor de « carte postale »

TRIATHLON Le Mondial attirera ce week-end 5.760 participants, entre la mer et la montagne

Mathilde Frénois

— 

Quand cyclisme rime avec tourisme.
Quand cyclisme rime avec tourisme. — M. Frénois / ANP / 20 Minutes
  • Nice accueille ce week-end les 5.760 participants au championnat du monde 70.3, le « Half Ironman ».
  • Au programme: 1,9 km de natation, 90 km de vélo – en passant par le col de Vence – et un semi-marathon sur la Promenade des Anglais que les triathlètes aiment tant.
  • Le premier Ironman à Nice a eu lieu en 1982. Depuis 2005, la ville accueille l’Ironman France.

Cela fait déjà plusieurs jours que Cristina est arrivée à Nice. Elle a eu le temps d’arpenter le le vielle ville, de se balader sur la promenade des Anglais et de piquer une tête dans la Méditerranée. Surtout, elle a déjà repéré le parcours vélo du triathlon. « Je me suis entraînée ici. C’est tout plat près de la mer puis ça monte dur, très vite, fait remarquer cette Anglaise. C’est ce qui est très intéressant à l’Ironman de Nice. »

Cristina fera partie ce week-end des 5 760 participants au championnat du monde 70.3, le « Half Ironman ». Au programme : 1,9 km de natation, 90 km de vélo – en passant par le col de Vence – et un semi-marathon sur la prom’ que les triathlètes aiment tant. Ils sont accros à son relief et ses paysages. « La Côte d’Azur est un terrain de jeu idéal, explique l’organisation. C’est un mixte entre la mer et la montagne. Ce combiné, on ne le retrouve pas partout. Alors, c’était une évidence de faire un mondial à Nice. »

« Carte postale »

Le premier Ironman à Nice a eu lieu en 1982. Depuis 2005, la ville accueille l’Ironman France. Melany revient de sa sortie à vélo. Cette Américaine court poser son équipement pour profiter de la ville. Elle va passer sept jours sur la Côte : « C’est une opportunité pour nous de venir en France, pointe-t-elle. On apprécie la nourriture, le vin. Parfait pour conjuguer avec des vacances. »

Car c’est aussi pour « la carte postale » que Nice a été choisie : « Il y a quelque chose d’exceptionnel lorsque l’on voit le départ au lever de soleil, l’arrivée sur la prom’ et le parcours vélo dans la montagne », estime l’organisation. Ce samedi, Melany et Cristina en auront plein les yeux, et les jambes