Top 14: Le LOU enchaîne face à un champion de France décevant... Revivez Lyon – Stade Toulousain en direct

RUGBY Impressionnant lors de la première journée du Top 14, Lyon reçoit un Stade Toulousain sans certitude ce dimanche

Nicolas Stival

— 

Le Stade Toulouse en déplacement à Lyon, ce dimanche en Top 14.
Le Stade Toulouse en déplacement à Lyon, ce dimanche en Top 14. — Jeff Pachoud / AFP

Lyon OU – Stade Toulousain : 22-12

19h: Deux matchs à domicile et deux victoires pour le LOU. Après le Stade Français, c'est Toulouse qui tombe à Gerland. Comme prévu, le début de championnat du Stade Toulousain, privé de 13 internationaux, est compliqué, avec un petit point en deux déplacements. La pression sera déjà sur les épaules des collègues de Zack Holmes, dimanche prochain face au Racing 92 pour leur première sortie de la saison à Ernest-Wallon.

 

80e: Pour gagner du temps, le LOU choisit de taper la pénalité depuis le milieu du terrain. C'est Ngatai qui s'y colle, après avoir soigneusement attendu que la sirène retentisse. Un vrai coup de pied de mammouth, et le centre All Black la passe (22-12).

79e: Bon, là, c'est plié. Sur une percée du Toulousain Tekori, Nieti vient déblayer au sol le Lyonnais Geraci à l'épaule. Le jeune pilier stadiste prend un carton jaune, en plus de la pénalité déjà accordée LOU. Déjà en galère à 15 contre 14, on ne voit pas trop ce que va faire le champion à égalité numérique dans ses ultimes secondes.

79e: L'ancien Toulousain Jean-Marc Doussain rentre pour les dernières secondes, côté LOU. Oui, oui, l'invité de dernière minute de la Coupe du monde 2011.

76e: On ne dirait pas que c'est Toulouse qui est en supériorité numérique. Certes, le champion de France est affaibli, mais il est franchement décevant ce dimanche. Même si le nul reste à sa portée, comme la saison dernière.

74e: Une pénalité récupérée par le LOU sur une mêlée, et Wisniewski la tente, même si elle est à 44 mètres complètement à droite des poteaux. ET IL LA PASSE ! 19-12 pour Lyon. 

73e: Le LOU joue intelligemment, en s'appuyant sur ses avants dominateurs, même en infériorité numérique. 

72e: La cruauté du réalisateur, qui place un plan de Loann Goujon l'expulsé lyonnais, en train de se morfondre dans les vestiaires...

70e: Retour de Richie Gray après son carton jaune. Toulouse est à 15 contre 14 pour les dix dernières minutes.

68e: On sent que Toulouse pourrait renverser ce match. Mais pour réussir, il faudrait que le Stade ne se fasse pas bousculer en mêlée et en touche, comme depuis le début de la rencontre.

67e: Et voici la rentrée de Pierre Pagès le pharmacien, qui remplace Bézy à la mêlée côté toulousain. Pour connaître son histoire, c'est par ici.

 

65e: En avant repris devant. Pénalité contre le LOU, vraiment pas serein.

62e: Et le Stade Toulousain qui revient à quatre points après une quatrième pénalité réussie par Holmes (16-12). Voilà qui va intéresser la fin de partie.

60e: Un petit arbitrage vidéo, ça vous dit ? Le deuxième ligne toulousain Richie Gray retient Loann Goujon sans ballon. Carton jaune ! Mais le remplaçant lyonnais a eu la mauvaise idée de marcher sur l'Ecossais pour se venger. Carton rouge ! Les deux équipes sont à 14 pour dix minutes, alors que le LOU jouera les dix dernières minutes en infériorité numérique.

59e: Le talonneur sud-africain Jacobus Visagie signe ses débuts en Top 14 avec une cuillère sur le centre lyonnais Barassi, qui avait percé. 

 

 

58e: Allez, Toulouse revient à un essai transformé de Lyon, avec une troisième pénalité de Zack Holmes (16-9).

57e: Alors que la team « blonds » reçoit du renfort côté toulousain.

 

55e: Et voici sur le terrain la (seule?) star actuelle du rugby français. Désormais troisième ligne, Mathieu Bastareaud sort du banc pour remplacer l'impeccable Carl Fearns au poste de numéro 8.

53e: Ouh que c’était audacieux… Au lieu de taper une pénalité « facile » pour revenir à sept points, Sébastien Bézy a préféré la jouer vite et tenter de marquer l’essai en filou. Bon, il s’est fait croquer par une demi-douzaine de Lyonnais, avant de perdre le ballon…

52e: Tiens, le premier raté de Wisniewski aujourd'hui. Un drop contré...

50e: Les Lyonnais dominent. Mais comme ils n'arrivent pas à avancer ballon en mains, le centre néo-zélandais Ngatai choisit de taper un coup de pied astucieux qui renvoie le jeu dans les 22 mètres toulousains. Bien joué.

45e: Gros match de Carl Fearns, le numéro 8 anglais de Lyon, qui avance à chaque impact. Le LOU n'était pas loin de marquer un deuxième essai, sans un en-avant sur la dernière passe. Bon, ça fera trois points, avec la pénalité de Wisniewski, toujours à 100% de réussite (16-6).

18h02: C’est reparti!!! Les Toulousains ont discuté en cercle avant le coup d’envoi de cette deuxième mi-temps. Sans doute se sont-ils « dit les choses », comme tout sportif professionnel qui se respecte lorsque ça ne va pas trop bien. Ils auront sûrement à coeur de faire mieux lors des 40 dernières minutes, sachant qu'à ce niveau, ça se joue sur des détails...

17h50: La première mi-temps se termine par une blagounette du Toulousain Bonneval qui fait sourire le Lyonnais Couilloud. Les spectateurs et téléspectateurs, eux, ne se seront amusés qu'une petite dizaine de minutes. Allez, on s'hydrate quelques minutes et on repart au mastic...

38e: Des passes mal ajustées, des ballons tombés… « Es pas trop poulit », comme disait ma grand-mère gersoise. Oui, c'est du gascon.

36e: Le logo d'une célèbre marque de charcuterie, indissociable de la caravane du Tour de France, apparaît discrètement de temps à autre sur l'écran pendant quelques secondes. J'aime bien, il y a un côté message subliminal.

34e: Les Toulousains monopolisent le ballon, mais ça manque vraiment de vitesse et de tranchant dans les attaques. Malgré tout, ils récupèrent une pénalité et Holmes ajoute trois points (13-6).

32e: Autant les 10 premières minutes étaient sympas, avec l'excellente entame lyonnaise, autant depuis ce n'est pas l'extase...

29e: Et la mêlée toulousaine est encore pénalisée...

28e: Pénaltouches, ballons portés... Le talonneur toulousain Guillaume Marchand aplatit à deux microns de la ligne d'essai du LOU. Le Stade réagit (enfin), mais ce sont les Lyonnais qui récupèrent la mêlée.

25e: Wisniewski redonne dix points d'avance au LOU sur pénalité (13-3). Et si l'on en croit les journalistes de Canal+, l'ouvreur lyonnais vient de dépasser la barre des 2.000 points en Top 14. Costaud...

24e: On a bien cru revoir le Stade Toulousain de la saison dernière avec une longue action, quelques percées, des passes debout... Mais sans Kolbe, Guitoune, Médard ou Huget entre autres, c'est moins facile forcément... Les Lyonnais récupèrent le ballon et poussent les visiteurs à la faute. 

19e: En-avant lyonnais, tentative de contre-attaque toulousain et en-avant... On est clairement sur un temps faible du match.

18e: Les Toulousains ne finiront pas bredouilles ce match. Holmes passe la pénalité et les Stadistes reviennent un peu (10-3).

16e: Les Lyonnais sont de plus en plus pénalisés. Une bagarounette éclate sur le terrain, sous l'oeil bienveillant de l'arbitre M. Minery.

15e: Un petit point style, avec les teintures en blond que s'acharnent à conserver Bézy et Bonneval depuis le 20e Bouclier de Brennus... Si j'avais des cheveux, j'en ferais autre chose. Bon, revenons au jeu.

13e: Le pilier gauche toulousain Clément Castets est pénalisé en mêlée. Et le ballon est dégagé dans le camp stadiste. Le champion de France n'en a que le statut, pour l'instant.

11e: Après 10 minutes de jeu, le Stade Toulousain vient enfin faire un tour dans les 22 mètres lyonnais. C'est pagaillous...

7e: Lyon marche sur Toulouse en ce début de match. Après une jolie remontée de balle de l'excellent Australien Liam Gill, l'action rebondit sur l'aile gauche de Noa Nakaitaci. Le Fidjien qui joue de temps à autre pour le XV de France marque LE PREMIER ESSAI DU MATCH. Wisniewski transforme (10-0).

4e: Et les trois premiers points du match pour Wisniewski, le buteur lyonnais, passé dans sa jeunesse par le Stade Toulousain, comme la moitié des joueurs du Top 14. Bon, j'exagère un peu... Toujours est-il que ça fait 3-0 pour le LOU.

3e: Lyon attaque pied au plancher. Sur la première attaque, l'ailier Xavier Mignot aplatit en coin. Tellement en coin qu'il a mis le pied en touche avant d'aplatir. L'arbitre revient à un hors-jeu toulousain.

17h05: C'EST PARTI, avec un coup d'envoi pour le LOU de Wisniewski.

17h03: Et maintenant, le Stade Toulousain. Forcément, par rapport à la dernière finale du Top 14 contre Clermont, il y a du changement...

 

17 h: Bienvenue à vous pour ce choc qui fait pas mal saliver. Tout de suite, la compo des équipes, à commencer par le LOU.

 

17 h: Bienvenue à vous pour ce choc qui fait pas mal saliver. Tout de suite, la compo des équipes, à commencer par le LOU.

 

Demi-finaliste du Top 14 ces deux dernières saisons, Lyon vise encore plus haut. Et le carton réussi d’entrée face au Stade Français (43-9) a confirmé la légitimité des ambitions du LOU, avant la réception du champion toulousain ce dimanche. Du côté des Rouge et Noir de la Garonne, le championnat a commencé par une défaite bonifiée à Bordeaux (30-25).

Privés de douze sélectionnés avant la Coupe du monde au Japon, Jerome Kaino et ses collègues se présentent en outsiders sur la pelouse de la bande à Baptiste Couilloud, principalement privée des Bleus Felix Lambey et Demba Bamba.

>> On se retrouve à 17h pour suivre la dernière affiche de cette 2e journée du Top 14…