Nice-OM : Le match interrompu pour des chants et banderoles homophobes

FOOTBALL La rencontre a été stoppée pendant neuf minutes

Mathilde Frénois

— 

Des banderoles homophobes ont été déployées dans les tribunes des supporters niçois, lors du derby Nice-OM.
Des banderoles homophobes ont été déployées dans les tribunes des supporters niçois, lors du derby Nice-OM. — M. Frénois / ANP / 20 Minutes

« Allez on arrête avec les insultes, on encourage le Gym et basta ». Le speaker y a pourtant mis tout son cœur. Mais les supporters de la Populaire Sud n’ont pas suivi les injonctions. Le derby Nice- Marseille a été interrompu pour des insultes homophobes après la demi-heure de jeu.

Ce sont les chants et les banderoles qui étaient porteurs de propos homophobes. « Bienvenue au groupe Ineos : à Nice aussi on aime la pédale » et « LFP/Instance : des parcages pleins pour des stades plus gays » sont les phrases portées en étendard dans la tribune des Ultras, avec des couleurs rappelant le drapeau arc-en-ciel. Côté chant, les ritournelles d’insultes habituelles ont bercé le stade pendant la première demi-heure. « Les Marseillais c’est des P… » et « La Ligue on t’enc…. »

Neuf minutes d’arrêt

C’est l’arbitre Clément Turpin qui a stoppé le match. Les joueurs sont retournés dans le tunnel. Après neuf minutes d’interruption et une rencontre entre entraîneurs et arbitres, le match a repris… avec une énorme occasion des Aiglons et les sifflets des supporters niçois. Avant le but de l’OM. Les supporters marseillais sont, eux, interdits de stade.