CAN 2019: Les Algériens veulent «gagner pour le peuple», alors qu'un mouvement de contestation politique secoue le pays

FOOTBALL L'Algérie affronte le Sénégal en finale de la Coupe d'Afrique des nations, vendredi au Caire

A.H. avec AFP

— 

Le milieu de terrain algérien Adlène Guedioura
Le milieu de terrain algérien Adlène Guedioura — Ulrik Pedersen/Cal Sport Media/SIPA

C’est une opportunité unique. Qualifiée en finale de la Coupe d'Afrique des nations, l'Algérie peut remporter un deuxième titre, près de vingt ans après le premier. Impressionnants depuis le début du tournoi, les Fennecs, qui affronteront le Sénégal en finale vendredi au Caire (Egypte), ont-ils été portés par le hirak (mouvement), qui existe au pays, pour se dépasser aussi sur le plan sportif ?

« C’est magnifique ce qu’il se passe. Mais on se concentre sur la finale de la CAN, on veut la gagner pour ce peuple-là, a déclaré ce jeudi le milieu de terrain algérien Adlène Guedioura, alors que l’Algérie connaît un mouvement de contestation politique inédit depuis fin février. On est conscients de ce qu’il se passe, le peuple que l’on représente a toujours montré de très belles choses. »

Pas de trêves pendant le match

« On veut être représentatif et montrer au monde ce que les Algériens sont capables de faire, comme c’est le cas avec les manifestations chaque vendredi, a rappelé le sélectionneur Djamel Belmadi​. On veut être heureux et célébrer dans l’ordre, tout en ayant le respect des pays dans lesquels on se trouve. C’est très important pour nous. »

Par ailleurs, en organisant un « pont aérien » pour emmener les supporters des Fennecs en Egypte, avec 28 avions affrétés, le pouvoir algérien semble espérer se réconcilier avec une population qui réclame son départ depuis cinq mois. Mais les protestataires disent n’être pas dupes. Malgré le match, le mouvement reste mobilisé pour un 22e vendredi de manifestations hebdomadaires demandant le départ des dirigeants hérités des vingt ans de présidence d’Abdelaziz Bouteflika, contraint à la démission le 2 avril.