Coupe du monde féminine: «Elle devrait GAGNER avant de PARLER», Trump répond à Rapinoe

FOOTBALL La capitaine de Team USA ne veut pas des petits fours du Républicain

M.D.

— 

La grande histoire de Trump et son compte Twitter touche Team USA et sa capitaine Rapinoe.
La grande histoire de Trump et son compte Twitter touche Team USA et sa capitaine Rapinoe. — Stefani Reynolds - CNP/Newscom/SIPA

La réponse ne s’est pas faite attendre et, comme d’habitude, Trump dégaine vite et fort. Mercredi, la capitaine de l’équipe américaine de football, Megan Rapinoe, avait déclaré qu’elle n'irait pas « à cette putain de maison blanche » si elle remporte la Coupe du monde.

Une sortie rapidement remontée aux oreilles du président américain qui s’est empressé de lui répondre sur Twitter. « Je suis un grand fan de l’équipe féminine américaine de football, mais Megan [Rapinoe] devrait GAGNER avant de PARLER ! Finissez le travail ! », a-t-il écrit.

La joueuse américaine est connue comme étant plutôt hostile à Donald Trump, comme elle l’avait démontré lors d’une interview dans Sports Illustrated en mai dernier. « Hors de question que j’y aille, avait-elle alors expliqué. Je ne vais pas aller faire semblant, et passer du temps avec le président, qui est contre tout ce que je défends, et tant de choses que je suis. »

Comme il le rappelle dans son tweet, le pensionnaire de la Maison Blanche n’avait « pas encore invité Megan ou l’équipe » mais il a tenu à convier « l’EQUIPE américaine, gagnante ou perdante » dans son humble demeure.