Italie - Chine / Coupe du monde féminine: Séduisante puis pragmatique, la Squadra file en quarts de finale du Mondial

FOOTBALL L'Italie et la Chine s'affrontent pour une place en quarts de finale de la Coupe du monde féminine

W.P.

— 

L'Italie mène mais la Chine pousse
L'Italie mène mais la Chine pousse — Claude Paris/AP/SIPA

Italie - Chine

2-0

94e: C'EST TERMINE! Victoire de l'Italie qui se qualifie logiquement pour les quarts de finale de la Coupe du monde. 

93e: L'arrêt de Shimeng qui sauve sa défense du 3-0! 

90e: Quatre minutes de temps additionnel. 

86e: Belle gestion tactique de la Squadra sur ce match, pas grand-chose à dire là-dessus. Elles ont certes tremblé en fin de première mi-temps mais pour le reste c'est très sérieux. 

83e: Les Italiennes n'attaquent pas souvent mais quand elles le font, c'est toujours dangereux même si là, le centre tendu dans la surface ne donne rien. 

78e: Superbe retour de Linari en défense alors que Li filait droit au but. Encore bien défendu de la part des Italiennes. 

77e: Tic, tac, tic, tac, la Nazionale se dirige vers les quarts sans forcer. 

74e: La Chine maintient son effort et obtient un corner. 

72e: En fait les Chinoises sont toujours excellentes à la construction mais pêchent dans la dernière passe. Elles vont rarement au bout de leurs actions à cause de ça. 

68e: C'est solide l'Italie. J'ai bien peur pour la Chine que ça tienne jusqu'au bout pour la Squadra. 

64e: Wang! Intéressant ce travail collectif puis le petit crochet exter' de la Chinoise pour se mettre sur son pied gauche. Elle perd un peu l'équilibre en tirant mais c'est cadré. Trop axial pour surprendre Giuliani, mais cadré. 

62e: On enchaîne les changements de part et d'autre, la chaleur commence à agir sur les organismes. 

59e: Ce duel depuis le début du match entre Li et Bartoli, c'est quelque chose. Un vrai match dans le match. 

56e: L'arbitre est sévère avec Bonansea qui touche le ballon avec la poitrine dans la surface chinoise... Elle voit une main et siffle une faute pour la Chine. 

53e: C'est presque cruel pour les Chinoises au vu de leur fin de première période. Mais c'est ça le football, faut savoir être réaliste. Demandez à la Belgique. 

49e: OOOOH QUEEEEL BUT ITALIEN!!! La frappe croisée de Galli sans élan hors de la surface qui surprend la gardienne chinoise. 2-0  contre le cours du jeu!

47e: Les Chinoises ça joue vraiment bien au ballon par contre quand il s'agit de défendre y'a plus personne. 

46e: C'EST REPARTI!!

L'Italie a très logiquement ouvert la marque en début de première période, mais passé ce but, les Chinoises ont largement pris le dessus dans le jeu. Elles ont 61% de possession sur la première période. Alors qu'à la 25e minute, c'était encore du 50-50. C'est pour vous dire à quel point la Chine a dominé la fin de mi-temps. 

45e: C'est la mi-temps à la Mosson!

45e : Excellent mouvement collectif de la Chine conclu par une frappe mollassonne de loin. Ca finit dehors, dommage. 

43e: Moult cafouillages dans la surface de la Nazionale. Fébrilité totale...

42e: Ooooooh le poteau pour la Chine! Entâché d'une position de hors-jeu... Mais en tout cas l'Italie est officiellement dans le dur. Leur avance ne tient qu'à un fil. 

39e: Girelli est sortie côté Squadra. Sûrement sur blessure. 

37e: Et il est où Pavard sur ce centre flottant des Chinoises au second poteau??

35e: Liu tente une demi-volée des 20 mètres mais Giuliani ne se laisse pas surprendre sur sa ligne. 

32e: QUELLE ARRET DE SHIMENG! Mais c'est pas possible la défense chinoise qui se fait surprendre en profondeur à chaque attaque de la Squadra...

29e: Le jeu en toque des Italiennes, c'est sublimes! Giacinti se retrouve seule face à la gardienne adverse mais croise trop sa frappe. De toute façon il y a hors-jeu. 

27e: Ouuuuh Wang la demi-volée en cloche claquée en corner par Giuliani! Quel sauvetage!

25e: Oh le high-kick d'une défenseuse italienne sur la tête d'une attaquante chinoise dans la surface. Pas de penalty, dit le VAR. 

23e: Les débats se rééquilibrent, 51% de possession pour l'Italie, la Chine rentre enfin dans son match et évolue plus haut. 

21e: Alors que pendant ce temps, ça parle incohérence scénaristique dans DBZ à la rédaction. A propos de la destruction de la lune, si vous voulez tout savoir. 

18e: Je veux pas trop m'avancer mais la Chine c'est pas super fort et ça va perdre. Même si là, elles obtiennent un corner. 

14e: BUUUUUT DE GIACINTI !! L'ITALIE OUVRE LE SCORE! Mais quelle mauvaise défense des Chinoises qui laissent trois Italiennes libres de tout marquage dans la surface. Giacinti conclut l'action du gauche. 

 

13e: OH GIACINTI! On n'était pas loin du golazo de l'Italienne mais le ballon file à droite de la cage chinoise. Patator en tout cas l'Italienne. 

9e: BUUUUT DE L'ITALIE!!! AH NON, HORS-JEU! But bien annulé par l'arbitre. 

7e: Les Italiennes cherchent beaucoup les attaques directes alors qu'elles pourraient passer par les ailes. Si elles jouent plus calmement, il y a un truc à faire. 

6e: Début de match moyen, moyen. 

4e: Centre de Wang en pivot sur le côté droit de la surface italienne mais c'est trop long. Six mètres. 

2e: Wow le tacle street fighter de Wang sur une Italienne, ça commence fort sur l'échelle de la violence. 

1ère: C'EST PARTIII AU STADE DE LA MOSSON!

17h54: Qu'est-ce qu'on l'aime cet hymne italien. 

17h51: Bon, je suis un peu débile, il y avait en fait un tweet avec les deux compos. 

 

17h50: La compo italienne

 

17h45: Bip, bip!! Il est l'heure du live. Le match commence dans un quart d'heure, on s'installe confortablement et on s'hydrate. 

Yo le peuple minutos ! Bien ou bien ? On se retrouve pour la suite (et fin ce soir) des huitièmes de finale de la Coupe du monde féminine de football entre l’Italie et la Chine. La Squadra a réalisé l’exploit de terminer en tête d’un groupe dans lequel on retrouvait des nations telles que le Brésil mais surtout l’Australie et sera donc favorite aujourd’hui. Attention quand même à la Chine, qui a réussi à s’extirper du groupe de l’Espagne et l’Allemagne en terminant meilleure troisième. Notre prono penche pour les Italiennes, menées par la milieu de terrain et meilleure passeuse de la compétition, Manuela Giugliano. Mais mon avis ne vaut pas grand-chose vu que je suis naze en pronostics.

>> Rendez-vous à 17h45 pour le début du live