OL: «Des choses intolérables...» Bruno Genesio veut poursuivre en justice ses «haters»

FOOTBALL Souvent chambré sur les réseaux sociaux, l’ancien coach de l’Olympique lyonnais Bruno Genesio juge que les auteurs de certains messages insultants doivent être poursuivis en justice

J.S.-M.

— 

Bruno Genesio a accordé une interview «testament» à «L'Equipe».
Bruno Genesio a accordé une interview «testament» à «L'Equipe». — AFP

Il dit en début d’interview qu’il ne « veut pas faire le Calimero »… Avant de se plaindre sur six colonnes. L’ancien coach de l’Olympique lyonnais Bruno Genesio a accordé une interview testament à L'Equipe, ce lundi. « Je n’ai pas été jugé sur mes résultats​ », assure-t-il : « Je n’ai pas été épargné et je n’imaginais pas que j’étais capable de supporter tout ça. »

A l’heure de chercher une nouvelle aventure (la plus lucrative possible, avoue-t-il), Bruno Genesio défend son bilan « plus que satisfaisant, avec trois qualifications en Ligue des champions et une demi-finale de Ligue Europa. »

« Atteintes personnelles »

Il annonce surtout avoir engagé des poursuites en justice contre des supporters qui l’auraient insulté sur les réseaux sociaux :

Il y a eu des choses intolérables que je ne vais pas laisser passer. Des personnes sont allées beaucoup trop loin. (…) On va régler tout ça maintenant que je ne suis pas à l’OL. J’ai déjà engagé des procédures, il y a des assignations en cours. »

Bruno Genesio fait référence, sans plus de précisions, à des « atteintes personnelles. »