Barrage Lens-Dijon: Dijon décroche un nul à Lens qui fait son bonheur avant le match retour . Revivez le barrage aller.

FOOTBALL Lens défie Dijon ce jeudi soir (20h45) à domicile pour le barrage aller d'accession en Ligue 1

Francois Launay

— 

Lens et Dijon s'affrontent en barrages
Lens et Dijon s'affrontent en barrages — DENIS CHARLET / AFP

Fin du match

Lens-Dijon 1-1 (Bellegarde 49e pour Lens; Kwon 81e pour Dijon). 

Barrage retour dimanche 2 juin à 21h à Dijon. 

22h43 : Merci à tous d’avoir suivi ce live et rendez-vous dimanche soir sur 20minutes.fr pour ce barrage qui reste encore indécis. On vous fera vivre ce dernier match de la saison française qui pourrait permettre à Dijon de rester dans l’élite ou à Lens de monter au paradis.

22h40 : Le retour aura lieu dimanche au stade Gaston Gérard de Dijon (21h). Pour être sûr de monter en Ligue 1, les Lensois devront s’imposer sur n’importe quel score. Même chose pour les Dijonnais. Un 0-0 est favorable à Dijon, un 1-1 emmènera les deux équipes en prolongation. Mais tout autre résultat nul (2-2 : ; 3-3...) conduira Lens dans l’élite. Rien n’est encore fait même si le DFCO a pris un petit avantage.

22h38 : C’est fini à Bollaert. Lens et Dijon se quittent sur un match nul qui fait surtout les affaires des Bourguignons. Bien revenus en deuxième mi-temps, les Lensois ont ouvert le score avant de reculer et de fléchir physiquement. Tout juste entré en jeu, le Sud-Coréen Kwon a inscrit le but à l’extérieur si précieux dans ce genre d’affrontement.

90e5 MINUTES DE TEMPS ADDITIONNEL

90e : Le déficit physique des Lensois dans cette fin de match peut aussi s’expliquer par les deux prolongations jouées lors des deux précédents barrages par les Sang et Or. Même si Lens et Dijon ont eu six jours chacun pour préparer ce match.

 

87e : Le but dijonnais a fait très mal aux Lensois qui ont du mal physiquement dans cette fin de match. Les Bourguignons sont clairement plus proches du deuxième but que les Sang et Or.

86e : Dans ce système de barrage aller-retour, la règle du but à l’extérieur est prise en compte comme en Ligue des champions. En gros, s’il y a 0-0 dimanche à Dijon, ce sont les Bourguignons qui resteront en Ligue 1. Mais on n’en est pas encore là. Le match n’est même pas fini. 

84e : A peine entré en jeu, le Sud-Coréen a fait taire tout le stade Bollaert. Le changement de Kombouaré aura été payant. Et Lens peut s’en mordre les doigts même si les Sang et Or reculaient depuis plusieurs minutes.

81e : EGALISATION DIJONNAISE !!!! D’un petit ballon piqué, Kwon, seul devant Vachoux, lobe le gardien lensois et éteint tout le stade Bollaert. 

77e : Premier changement des deux côtés. A Lens, Bellegarde, buteur et héros du soir, sort sous une ovation et est remplacé par Ba. Côté dijonnais, Balmont, sifflé à chaque ballon touché ce soir, cède sa place à Kwon.

73e : Saïd réclame un penalty qu’il n’obtient pas. Après consultation du Var, Monsieur Delerue, l’arbitre de la rencontre, ne donne pas raison au Dijonnais.

72e : Les Dijonnais se montrent de plus en plus entreprenants mais n’arrivent pas à percer la défense lensoise qui est l’une des meilleures de Ligue 2 cette saison.

70e : Vachoux s’interpose devant Saïd. Le gardien lensois, irréprochable jusqu’ici, repousse la frappe de l’attaquant dijonnais.

68e: Le but de Lens a failli provoquer un drame chez certains. 

 

65e : On vous rappelle que rien ne sera fait ce soir. Quel que soit le score à l’issue du match, il y aura un barrage retour dimanche soir à Dijon (21h). Même si pour l’instant, Lens est en train de prendre une petite option pour la montée en Ligue 1.

63e : La frappe de Saïd qui passe à côté des buts de Vachoux. Timide réaction des Bourguignons

62e : C’est un peu redescendu d’un cran en tribunes mais Dijon a toujours autant de mal à se rapprocher des buts d’un Lens qui continue de se projeter vers l’avant.

56e: SAÏD TOUCHE LA BARRE!!! Dijon a bien failli revenir au score et éteindre Bollaert qui,du coup, s'est un peu calmé. 

54e : Depuis le but, Bollaert a complètement basculé dans la folie. Tout le monde saute et chante dans les tribunes. C’est assourdissant et magnifique. Et ça a aussi complètement éteint des Dijonnais incapables de réagir depuis l’ouverture du score.

52e : Inutile de vous faire un dessin. L’ambiance est folle, dingue, incroyable, extraordinaire, démentielle. Les frissons sont de sortie

49eET LE BUT DE LENS!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! Dans un Bollaert incandescent, Bellegarde s'en va tromper Runarsson et délivre tout un stade. C'est complètement dingue!!!

45e : Et c’est reparti à Bollaert pour la deuxième mi-temps de ce barrage aller. Bollaert a repris comme d’hab les Corons de Pierre Bachelet avant le début de la deuxième période.

21h36 : A noter l’affluence du soir : 37.355 spectateurs. Bollaert est donc à guichets fermés. Y'a juste des trous dans le parcage visiteur qui n’a pas été complètement rempli par les supporters dijonnais.

21h32 : C’est la mi-temps à Bollaert. Il y a de l’intensité et des occasions mais ce barrage aller a quand même du mal à s’emballer. Même si l’ambiance de Bollaert est exceptionnelle. Dijon a bien démarré et bien terminé. Entre les deux, Lens a souvent pris l’ascendant mais pêche dans la finition. Bref, tout reste à faire.

44e : Le public lensois donne de la voix dans cette fin de première mi-temps pour pousser son équipe.

42e : Oh la belle occase dijonnaise. Lancé dans le dos de la défense, Jeannot se présente seul devant Vachoux mais sa frappe dans un angle compliqué passe à côté

36e : Vu que ce barrage se dispute en matchs aller-retour, ne pas prendre de but est une donnée essentielle dans cette première manche. Du coup, les deux entraîneurs ont opté pour une défense avec trois centraux. Résultat : difficile de passer dans l’axe des deux côtés.

34e VACHOUX SOLIDE DEVANT SAÏD. Le gardien lensois sort bien devant l’attaquant dijonnais qui avait pris le dessus sur la défense nordiste; 

28e : Solide derrière où rien ne passe, le Racing commence à se montrer de plus en plus dangereux encouragé par son immense public.

24eENORME OCCASION LENSOISE. La frappe d'Ambrose dans la surface est déviée et passe juste à côté. Tout Bollaert a failli exploser. 

23eLES ESPRITS S'ECHAUFFENT. Coulibaly fauche Ambrose qui partait seul au but. Le défenseur ne prend qu'un jaune alors que tout Lens se voyait déjà à 11 contre 10. 

20e : OH L’ENORME OCCASION DE YANNICK GOMIS. L’attaquant lensois fait l’amour à la défense dijonnaise mais fait n’importe quoi au moment de conclure.

17e : C’est plutôt équilibré après un quart d’heure de jeu. Pas mal d’intensité mais pas de grosses occasions pour l’instant.

13e : Florent Balmont, qui a longtemps joué chez le rival lillois, se fait copieusement siffler par le public lensois à chaque touche de balle. La rivalité régionale est toujours là.

11e : Superbe débordement de Centonze côté droit. Centre pour Gomis mais l’attaquant lensois se fait contrer au dernier moment.

10e: Lautoa prend un jaune côté dijonnais. Deux jaunes en dix minutes, les hommes de Kombouaré sont chauds. 

8e : A noter que pour ce match, on pourra recourir au VAR. Ce n’était pas le cas lors des deux précédents barrages de Lens car le VAR n’est pas utilisé en Ligue 2. Mais comme Dijon est une Ligue 1, l’assistance vidéo est bien là.

8e : A noter que pour ce match, on pourra recourir au VAR. Ce n’était pas le cas lors des deux précédents barrages de Lens car le VAR n’est pas utilisé en Ligue 2. Mais comme Dijon est une Ligue 1, l’assistance vidéo est bien là.

5e: Premier carton de la partie recolté par Balmont. Le presque quadragénaire offre un coup-franc bien placé aux Lensois. 

2eEt déjà une occasion pour Dijon. La frappe de Marié est déviée au dessus de sa barre par Vachoux

1e: C'est PARTI!!!!!!!!!!!!!! L'ambiance est folle, on espère juste que le match sera à la hauteur. 

20h43 : Les joueurs viennent d’entrer sur le terrain. Le public entonne la Marseillaise lensoise. J’en chiale. C’est trop beau. Quelle ambiance de dingue mais quelle ambiance !!!!

20h38 L’ambiance dans le stade est démentielle. Les noms des joueurs sont hurlés. Les chants sont entonnés depuis une bonne heure. 38.000 personnes sont prêtes à pousser derrière leur équipe. Ça donne clairement des frissons de dingue.

 

20h35 : Et voici la compo dijonnaise. Deux absents de marque : Romain Amalfitano suspendu et surtout Julio Tavares, meilleur buteur du club cette saison en Ligue 1 (5 buts) et blessé pour ce match aller.

 

20h32. Un mot sur la composition des équipes. On commence avec celle du RC Lens. A noter la présence de Jérémy Vachoux dans les buts. L’habituel numéro 2 remplace Jean-Louis Leca expulsé vendredi à Troyes et suspendu trois matchs. Vachoux, qui quittera Lens cet été pour Orléans, disputera donc les deux barrages.

 

20h28. Parlons aussi des joueurs de Dijon qui n’ont pas passé une super nuit. Arrivés à Lens mercredi soir, ils ont dormi dans un hôtel aux alentours. Sauf que des supporterslensois l’ont appris et sont venus foutre le dawa vers 2 heures du matin. Tout le monde a été réveillé par cette déstabilisation à l’ancienne. Mais le plus drôle dans l’histoire, c’est que certains joueurs de Lens dormaient là-bas aussi. Tel est pris qui croyait prendre…

 

20h23. Commençons cet avant-match avec un mot sur l’ambiance exceptionnelle qui règne dans les rues de Lens. Des milliers de supporters se sont réunis pour accueillir le bus des joueurs avant le match. J’y ai passé 30 minutes en faisant un live sur le facebook de  20 Minutes Lille. C’était un truc de dingue. Je n’ai jamais vu ça avant un match depuis que je suis ce club c’est-à-dire depuis plus de dix ans (oui, je vis dans le Nord). Bref, j’ose même pas imaginer la folie si Lens remonte.

 

20h20 : Bonsoir à tous et bienvenue au stade Bollaert, épicentre du séisme qui va toucher Lens ce jeudi soir. Avec ce barrage aller d’accession en Ligue 1 face à Dijon, toute une équipe, une ville, une région se mettent à rêver de revenir en Ligue 1 la saison prochaine. L’engouement autour de la rencontre est tout simplement exceptionnel. Mais il reste un match à jouer. Même si rien ne sera fait à l’issue des 90 minutes. Car un barrage retour aura lieu dimanche en Bourgogne

Lens ne pense qu’à ça. Après avoir passé deux barrages à Paris puis à Troyes, le club nordiste (5e de Ligue 2) s’est offert le luxe de disputer un barrage d’accession dans l’élite face à Dijon (18e de Ligue 1). Le match aller se dispute ce jeudi soir dans un stade Bollaert à guichets fermés depuis plusieurs jours. Une ambiance de dingue s’est emparée de l’avant-match à Lens qui rêve de revenir en Ligue 1 cette saison après quatre ans d’absence. Une chose est sûre, ça va être complètement fou dans les tribunes.