Roland-Garros: Une orgie de Français, Nadal et Djokovic sur le pont… Le programme du lundi 27 mai (1er tour)

TENNIS Tout ce qu’il faut savoir sur la deuxième journée du tournoi

N. S. et N. C.

— 

Jo-Wilfried Tsonga fait son entrée en lice à Roland-Garros le lundi 27 mai.
Jo-Wilfried Tsonga fait son entrée en lice à Roland-Garros le lundi 27 mai. — Andreas SOLARO / AFP
  • Après Roger Federer, Rafael Nadal et Novak Djokovic font leur entrée à Roland-Garros, ce lundi. Tout comme Serena Williams chez les dames.
  • Pas moins de treize Françaises et Français sont programmés.

 

Les favoris en lice

Totale régalade sur le Philippe-Chatrier ce lundi, où le public va voir défiler 15 titres de Roland-Garros. A commencer par Rafael Nadal et ses onze Coupes des Mousquetaires, qui devrait découper l’Allemand Yannick Hanfmann. Le prince de la Porte d’Auteuil sera suivi sur le central par le numéro un mondial Novak Djokovic (un titre), l’autre grand favori de cette édition 2019, qui se coltinera le Polonais Hubert Hurkacz.

Enfin, même si elle n’est que tête de série numéro 10, Serena Williams , du haut de ses trois sacres parisiens, a déjà connu des adversaires plus redoutables que la Russe Vitalia Diatchenko. Sur le Lenglen, Dominic Thiem débutera aussi en douceur face à l’Américain Tommy Paul, bénéficiaire d’une wild card.

Les Français du jour

N’ayons pas peur des mots : c’est l’orgie, et il vaut mieux en profiter. Treize Françaises et Français tenteront de s’inspirer de l’incroyable Nicolas Mahut, superbe vainqueur dimanche de Marco Cecchinato. On brûlera des cierges pour les Tsonga, Gasquet et Simon qui présentent bien moins de garanties que les glorieux trentenaires du « Big Three ».

Parmentier – Bertens

Tsonga – Gojowczyk

Kuzmova – Cornet

M. Zverev – Gasquet

Chardy – Edmund

Vatutin – Moutet

Janvier – Cuevas

Stakhovsky – Simon

Parry - Lapko

Carballes Baena – Müller

Herbert – Medvedev

Diyas – Albié

Paire – Copil

La météo

On croise les doigts mais ça devrait tenir, même si on n’attend pas forcément un grand soleil. Spectateurs, n’oubliez pas votre pull, quitte à le laisser sur vos épaules, ça se fait par ici. A priori, ce sera toujours mieux que mardi, où le très végétalisé cours Simonne-Mathieu devrait être arrosé.

Le match à suivre

Il est en pleine bourre. Après près de quatre ans d’abstinence, Benoît Paire a gagné depuis le début de l’année ses deuxièmes et troisièmes tournois ATP, sur terre, à Marrakech d’abord, puis samedi à Lyon. Autant dire que dans un contexte français plus que morose, l’Avignonnais est attendu, et cela dès ce lundi sur le coquet court 14.

En face, le Roumain Marius Copil, 81e mondial et deux participations à Roland, pour autant de défaites d’entrée. Alors, tranquilou-bilou pour Paire ? Ce serait oublier la fabuleuse capacité du 51e mondial à s’autodétruire quand tout semble aller bien.

Le tweet

La silver economy, c’est aussi l’avenir dans le tennis. La preuve avec l’alléchant duel entre les vénérables Mahut (37 ans) et Kohlschreiber (35 ans) qui s’annonce au deuxième tour.

Le prono de la rédac

Richard Gasquet va marquer plus de dix jeux contre Mischa Zverev. Vu la forme actuelle du Biterrois, qui peine à revenir après plus de six mois d’arrêt, on prend des risques. Mais on est comme ça, que voulez-vous…