Losc: Quelle équipe aura Lille en Ligue des champions?

FOOTBALL Epatant deuxième de Ligue 1, l’effectif du Losc va être modifié à l’intersaison

Francois Launay

— 

L'équipe lilloise va changer à l'intersaison
L'équipe lilloise va changer à l'intersaison — AFP
  • Qualifié pour la Ligue des champions, le Losc va changer de visage la saison prochaine.
  • Des joueurs phares (Pépé, Mendes, Soumaoro…) vont partir quand d’autres vont rester ou arriver.
  • Le club espère vendre pour au moins 100 millions d’euros et recruter pour 40 millions.

Pas le temps de savourer qu’il faut déjà penser à la saison prochaine. S’il reste encore deux journées à disputer, le Losc est sûr à 99, 99 % de finir deuxième et donc de disputer la Ligue des champions la saison prochaine. Une compétition que le club nordiste n’entend pas jouer que pour le prestige. « Le but n’est pas de participer, c’est clair et net. On va se renforcer pour la Ligue des champions » a déjà promis Gérard Lopez, le président lillois.

Une enveloppe de 40 millions d’euros est prévue pour le recrutement. A l’inverse, le club nordiste entend vendre pour plus de 100 millions d’euros. Alors qui va partir, qui va rester, qui va arriver ? Petit tour d’horizon avant un mercato agité qui durera jusqu’au 31 août.

Les partants certains

C’est un secret de polichinelle. Grand artisan de la magnifique saison lilloise avec 20 buts et 11 passes décisives, Nicolas Pépé va faire ses valises cet été. L’attaquant de 23 ans est convoité par les plus grands clubs européens prêts à débourser au moins 70 millions d’euros pour s’attacher ses services. Autre joueur sur le départ : Thiago Mendes. Proche de partir au mercato hivernal, le milieu de terrain brésilien va quitter le Nord cet été. Le Losc espère au moins 20 millions d’euros pour son transfert.

Adama Soumaoro fait aussi partie des partants annoncés. Le défenseur et capitaine lillois, au club depuis 2008, devrait changer d’air cet été pour une somme évaluée autour de 10 millions d’euros. Prêté cette saison par Fulham, Rui Fonte devrait retourner en Angleterre où il est sous contrat jusqu’en 2020.

Les partants possibles

Véritable révélation de la saison, Zeki Celik, arrivé l’été dernier de D2 turque, a tapé dans l’œil de plusieurs clubs. Totalement inconnu l’an passé, le latéral droit, devenu international cette saison, est désormais évalué à 10 millions d’euros. De quoi faire réfléchir le club nordiste.

Auteur d’une saison très convaincante, Mike Maignan ne fait pas partie des joueurs dont Lille aimerait se séparer surtout à un poste aussi rare que celui de gardien. Mais le joueur de 23 ans suscite des convoitises notamment au PSG, son club formateur.

En manque de temps de jeu cette saison et plus largement en difficulté depuis son arrivée dans le Nord en 2017, Thiago Maïa, plus gros transfert de l’histoire du club (14 millions d’euros) pourrait faire ses valises.

Parfait suppléant à gauche de Fodé Ballo Touré, parti cet hiver à Monaco, Youssouf Koné ne laisse pas non plus indifférent.

Les fidèles au poste

Patron du vestiaire cette saison, José Fonte découvrira la Ligue des champions pour la première fois de sa carrière avec le Losc. Le champion d’Europe portugais de 35 ans va rempiler. Bien plus jeune, son compatriote  Rafael Leao ​a convaincu pour sa première saison dans le Nord avec 8 buts en 24 matchs de Ligue 1. La pépite de 19 ans poursuivra sa progression au Losc.

Membres essentiels de l’attaque lilloise, Jonathan Bamba et Jonathan Ikoné vont perdre leur copain Pépé mais vont rester au Losc. Même chose en attaque pour Loïc Rémy et au milieu de terrain pour Xeka et surtout Boubakary Soumaré, à peine 20 ans, et déjà annoncé comme un futur grand.

Les nouveaux venus

A Lille, une cellule de 25 personnes travaille sur le recrutement avec à sa tête Luis Campos. Le chercheur de talents est déjà passé à l’action aux quatre coins du monde comme en témoigne son absence dimanche au stade Pierre-Mauroy. Sa première mission sera sans doute de trouver un remplaçant à Nicolas Pépé. Même si la tâche est impossible. « On ne peut pas trouver son remplaçant, c’est impossible financièrement. J’ai en tête le cas d’Aubameyang que l’on a bien vendu quand j’étais à Saint-Etienne. On n’a pas trouvé son remplaçant. Il faut trouver des profils de joueurs, des associations. Luis travaille dans ce sens-là », a reconnu dimanche Christophe Galtier, l’entraîneur lillois.

Sans surprise, le recruteur nordiste va cibler des jeunes joueurs à fort potentiel de revente. Dans les pistes offensives déjà annoncées, on trouve les noms de Jeff Reine-Adélaide (Angers, 22 ans), de Rémi Oudin (Reims, 22 ans) ou encore d’Alexis Claude-Maurice (Lorient, 20 ans). Au milieu, le nom de Jean-Michaël Seri (Fulham, 27 ans) est évoqué pour remplacer Thiago Mendes.

Voilà pour l’état des lieux au 13 mai. Mais le Losc a encore trois mois et demi pour composer son équipe et réaliser de jolis coups avec l’argument imparable et rare de la Ligue des champions.